L’anneau de sainte Jeanne d’Arc revient en France

samedi 19 mars 2016
popularité : 1%


L’anneau de sainte Jeanne d’Arc revient en France



L’anneau de sainte Jeanne d’Arc revient en France en cette année 2016 après lui avoir été dérobé lors de son procès politique intenté à Rouen en 1431, grâce Philippe et Nicolas de Villiers ainsi qu’à Maître Trémolet de Villers

Lors du procès de Jeanne d’Arc, le tristement célèbre évêque Pierre Cauchon avait confisqué l’anneau de laiton que portait Jeanne d’Arc et dont nous avons connaissance par les minutes du procès de Jeanne à Rouen. Un petit anneau décoré de trois croix et sur lequel est inscrit « Jhesus Maria ». L’ecclésiastique voulait faire dire à Jeanne d’Arc, jugée à Rouen comme hérétique, que celle-ci avait utilisé cet anneau pour accomplir de fausses guérisons. Il le déroba à la prisonnière et s’en sépara auprès d’un cardinal anglais, Henry Beaufort. C’est ainsi que, depuis 1431, l’anneau n’avait jamais quitté l’Angleterre.

Mais c’est désormais une page tournée. L’anneau revient en France après avoir quitté Rouen il y a... 585 ans ! L’anneau, auquel tenait tout particulièrement Jeanne, et qui présente un intérêt historique évident, ne retourne pas à Rouen, lieu du martyre de Jeanne, mais celle du Puy du Fou, au cœur du bocage vendéen, conservatoire de l’histoire de France, en un temps où écoliers, collégiens et lycéens sont privés de pans entiers de l’histoire de leur Pays. Le Puy du Fou vient en effet d’acquérir l’anneau lors d’une vente aux enchères à Londres.

Proposé au prix de 19 051 euros, selon Le Figaro Magazine, le bijou a été acheté par un français, à 376 833 euros. Dans un premier temps, l’identité de l’acquéreur est restée secrète, puis l’on a eu connaissance que c’est le Puy du Fou, au travers de sa fondation Puy du Fou Espérance, qui, après avoir fait appel à ses donateurs, a emporté l’enchère.

Le 26 février 2016, au nom du Puy du Fou, un avocat s’est donc rendu à la vente, chez Timeline Auctions. Il a emporté la vente et l’anneau a retrouvé le sol français. Nicolas de Villiers, le fils du fondateur du Puy du Fou, Philippe de Villiers, auteur d’un récent et remarquable livre sur Jeanne d’Arc, s’est lui aussi rendu à Londres.

Une cérémonie officielle, ouverte à tous les visiteurs, a lieu le 20 mars au Puy du Fou où l’anneau sera exposé dans un lieu dédié. « Il faut que chacun puisse le voir, souligne Nicolas de Villiers au magazine. N’oublions pas, ajoute-t-il, que Jeanne d’Arc est la patronne de la France ».

C’est Maître Trémolet de Villers qui avait alerté Philippe et son fils Nicolas sur la mise eaux enchères à Londres de cet anneau, dont la traçabilité depuis 1431 est établie.

Une grande cérémonie d’ostension de l’anneau a lieu le dimanche 20 mars 2016 au Puy-du-Fou, gratuite pour tous.

Site à consulter

http://www.paris-normandie.fr/detail_communes/articles/5230876/parti-de-rouen-en-1431-l-anneau-de-jeanne-d-arc-revient-en-france-apres-585-ans-en-angleterre#.Vu2dFHo4NzV

Ouvrages à consulter

Philippe de Villiers, le roman de Jeanne d’Arc, Ed. Albin Michel, 2014
Maître Trémolet de Villers, Jeanne d’Arc, le Procès de Rouen, Ed. Les belles Lettres, 2016
Régine Pernoud, M.-V. Clin, Jeanne d’Arc, Ed. Fayard, 1986