Nous ne sommes pas là pour retirer des vies

lundi 1er octobre 2018
popularité : 0%


« Nous ne sommes pas là pour retirer des vies »
(Docteur Bertrand de Rochambeau)
Soutenez le Président du Syndicat des gynécologues



« Madame, Monsieur, cher ami,

Bonjour !

C’est une déclaration inespérée et très importante !

Le Président du Syndicat national des gynécologues-obstétriciens, Bertrand de Rochambeau, a annoncé qu’il refusait désormais de pratiquer des avortements.

« Nous ne sommes pas là pour retirer des vies », a-t-il déclaré au micro d’une journaliste de TMC.

Et lorsque cette dernière lui a objecté que l’avortement n’est pas, selon elle, un homicide, il lui a répondu fort justement « si, madame. »

Enfin, l’avortement est dénoncé clairement pour ce qu’il est : la suppression d’une vie humaine !

Une telle déclaration venant du président d’un syndicat représentant un quart des 6748 gynécologues recensés par l’Ordre des médecins, aurait été encore impensable il y a peu.

S’il vous plait, envoyez-lui un message de soutien ! »

pétition droit de naître

« OUI L’AVORTEMENT EST UN HOMICIDE !
MERCI POUR VOS DECLARATIONS ! »

Mon message de soutien au docteur de Rochambeau, président du Syndicat national des gynécologues-obstétriciens :

« Docteur,

Au micro de TMC vous avez courageusement annoncé refuser de continuer à pratiquer des avortements rappelant que les gynécologues-obstétriciens « ne sont pas là pour retirer des vies. » Et lorsque la journaliste vous a objecté que l’avortement n’est pas un homicide, vous lui avez répondu fort justement « si, madame. »

Avec les milliers de sympathisants de Droit de Naître, je vous remercie de tout cœur pour votre prise de position en faveur de la vie et de la liberté de conscience.

Les réactions haineuses du lobby de l’avortement qui ont suivi vos déclarations, prouvent que vous avez touché là un point fondamental. Comme vous l’avez en effet déclaré à l’hebdomadaire Famille chrétienne « si personne ne dit rien, la clause de conscience risque d’être supprimée. »

Docteur, soyez assuré de mon soutien dans ce combat et surtout « tenez bon ! »
Vous assurant de toute ma gratitude et de mon respect, »

Pour signer la pétition de soutien :

pétition de soutien droit de naître