« On a 3 actes anti-chrétiens par jour dans un pays, et ce pays le nie, le cache »

vendredi 24 juillet 2020
popularité : 52%


Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France : « On a 3 actes anti-chrétiens par jour dans un pays, et ce pays le nie, le cache »



« la DILCRAH (Délégation Interministérielle à la Lutte Contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Haine anti-LGBT), qui dépend des services du Premier ministre. La DILCRAH publie en début d’année un « bilan annuel de actes antireligieux, antisémites, racistes et xénophobes » qui fait référence.

Une autre source statistique est celle du Service central de renseignement criminel (SCRC) de la gendarmerie, qui couvre 95 % du territoire. En mars 2019, il répertoriait par exemple, 129 vols et pas moins de 877 dégradations ciblant des édifices catholiques sur l’ensemble du pays en 2018.

Dans son édition du 28 janvier 2020, donc pour l’année civile 2019, la DILCRAH annonce que « 1052 faits antichrétiens » ont été recensés. La même source donnait 1063 faits antichrétiens en 2018, et 1036 en 2017. Si l’on divise ce millier de faits par 365 jours, on compte 3 actes antichrétiens par jour en France. »

Un carnage évité au Blanc-Mesnil

« Lu dans Le Parisien :

« Il nous a sauvés d’un carnage. » Les fidèles de l’église du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis) et le service d’ordre de ce lieu de culte qui peut accueillir près d’un millier de personnes lors des grandes fêtes ont chaleureusement remercié Yves (le prénom a été changé).

Ce dimanche matin, peu après 7 heures, alors qu’il venait de fermer la discothèque où un anniversaire était célébré, Yves, portier ou physionomiste depuis une vingtaine d’années, a eu un comportement « héroïque » aux dires des témoins : « il a sauvé la vie de plusieurs personnes, c’est sûr. » Avec sa voiture, il a volontairement percuté un homme armé qui se dirigeait vers l’église en criant « Allahou akbar ». Puis l’a neutralisé, avant d’être aidé par certains fidèles.

L’homme avait sur lui « un sabre et un fusil semi-automatique », confirme-t-on au parquet de Bobigny. Une cartouche était chambrée dans le fusil. Lors de la perquisition à son domicile de Villemomble, deux autres fusils-mitrailleurs ont été retrouvés. Cet homme de 32 ans qui présentait un taux d’alcoolémie proche d’1 g par litre d’air expiré, a été placé en garde à vue pour violences volontaires avec arme, menaces avec arme, détention, port et transport d’arme. Mais l’affaire n’a pas été transmise au parquet antiterroriste. « Il a certes crié Allahou akbar, mais n’a aucun antécédent judiciaire inquiétant et on n’a rien trouvé d’autre pour l’instant pouvant laisser penser à une radicalisation, reprend-on au parquet de Bobigny. Il était néanmoins très dangereux. »

« Je me suis vu mourir quand il a sorti son pistolet-mitrailleur, confie Yves. J’ai eu l’avantage d’arriver dans son dos, ça m’a permis aussi de ne pas avoir besoin accélérer trop fort. »
[…]
« Il était déterminé et c’est là que je vois qu’il sort son fusil qu’il tient dans une main, reprend Yves. Je connais les armes et j’ai vu que c’était réel. Pour moi c’était clair qu’il allait commettre un attentat. J’ai un réflexe de sécurité en pensant aux familles de l’église. Je démarre et je le percute dans le dos. Il tombe de son engin. Se relève, se retourne, met des coups de sabre sur mon capot. Et commence à pointer son fusil. J’ai eu très peur. »

Yves accélère à nouveau et heurte de plein fouet l’agresseur.
« Il a disparu de mon champ de vision et il est passé sous ma voiture, j’ai reculé rapidement et je suis sorti pour le désarmer, c’était dangereux, il aurait pu me tirer dessus, mais si j’attendais qu’il reprenne ses esprits c’est sûr qu’il m’aurait allumé ensuite (sic). »
Un coup de pied dans le fusil pour l’éloigner. Puis deux « grandes baffes ». Les responsables de l’église viennent l’aider ensuite à immobiliser l’homme en tenue militaire. »

De qui émanent les fausses nouvelles, les mensonges par omission, en réalité, sinon des grands médias ?

« Le Parisien sort l’affaire le 20 juillet à 20h51. Le Figaro reprend l’info du Parisien... en édulcorant et en supprimant toute référence à l’église du Blanc-Mesnil !

Quant à la réaction du parquet :

« Il a certes crié Allahou akbar, mais n’a aucun antécédent judiciaire inquiétant et on n’a rien trouvé d’autre pour l’instant pouvant laisser penser à une radicalisation, reprend-on au parquet de Bobigny. Il était néanmoins très dangereux. »

Bref, pour les media officiels (pratiquement 98%)

le terrorisme islamiste ne relève que :

- cas n°1 du « loup solitaire » et après on « découvre » des dizaines de complices actifs ou passifs
- cas n°2 : « un déséquilibré » ... et après on trouve qu’il était sain d’esprit.

Mais par contre ces mêmes media voient du covid-19 partout (la Mayenne se meurt, déplacement du Premier ministre, campagne de tests bla-bla-bla : 44 morts il y a un mois en Mayenne, chiffre inchangé).

En résumé tout ce qui est dit, « analysé » (sic) et déformé par les media dominants doit être pris avec infinies précautions, pratiquement comme une matière radioactive dangereuse pour notre santé (mentale ici).

Pour ce qui est des affaires de l’Église catholique, il faut faire preuve de la même circonspection devant une vision souvent sélective : tel point est porté aux nues, tel point est stigmatisé, tel autre reçoit toute l’attention alors qu’il est mineur.

Les medias sont vecteurs de l’idéologie mondialiste en tout secteur, mondialisme libéral mais néanmoins manipulés par des tireurs de ficelle efficaces. Il y a belle lurette que les media sont un aspect essentiel de la Matrix qu’on veut nous imposer.

Une dizaine de capitalistes contrôlent avec le locataire de l’Élysée le « PAF ». Voici quelques exemples dans un article RT-France de février 2019 : Patrick Drahi possède BFM-TV, RMC, Libération, L’Express, i24 News... Xavier Niel est copropriétaire de Le Monde, La Vie, Télérama, L’Obs. »

Sites sources :

le salon beige

le forum catholique

le salon beige