Si on met des prêtres en garde à vue, on met aussi le directeur de la RATP en garde à vue

lundi 12 avril 2021
popularité : 10%


Si on met des prêtres en garde à vue, on met aussi le directeur de la RATP en garde à vue



« Intervention très pertinente de Jean-Christophe Buisson, directeur-adjoint du Figaro, au cours d’un débat sur le thème : “Dîners clandestins, messes sans masques : des gardes à vue bien nécessaires ?”

“Ce qui m’inquiète, c’est cette atmosphère non seulement de défiance mais de délation (…) Cette cérémonie, c’était 10 personnes qui se faisaient baptisées, qui entraient dans le baptême, qui acceptaient d’entrer dans la foi catholique. Il y avait un juif, un musulman et des athées. Cela aurait pu être une grande fête pour le Christianisme qui manque de chrétiens et c’est devenu quasiment une affaire d’Etat. Et surtout c’est parti du témoignage d’un des frères du baptisé – comme acte de charité chrétienne pour accompagner son frère dans la maison de Dieu, il y a mieux – qui envoie une vidéo au Parisien. Cette ambiance (de délation) me désole (…)

Si il y a des gens qui sortent des rails, c’est qu’il y a vraiment une fatigue. Au sein l’Eglise, on est des gens responsables. On est dans une église qui fait 50 mètres de long et 25 mètres de large et ils sont 200 ! Il me semble que l’espace est assez vaste et pas dans un lieu clos. Donc on en profite pour faire du catho-bashing, c’est de bonne guerre.

Ces scènes-là, je pense qu’il y en a des dizaines, des centaines dans toute la France. Les gens ont besoin de se dire que la vie ne consiste pas à passer son temps masqué.

Mais de là à mettre des prêtres en garde à vue comme de dangereux criminels, ayant mis la vie d’autrui en danger ! Alors on met le directeur de la RATP en garde à vue car je dois prendre le métro bondé, parfois il y a des gens qui n’ont pas leur masque (…) Les directeurs de supermarché dont les caissières doivent subir des gens qui n’ont pas leur masque, on ne les met pas en garde à vue. il y a une forme de souplesse à avoir même si je conçois que les services publics soient obligés de faire respecter la loi (…)

C’est une église qui fait 1000 m² et 50 mètres de haut. Ce n’est pas comme ce studio où nous sommes à 1,85 mètres les uns des autres (…) La semaine prochaine commence le Ramadan. On va peut-être trouver des imams qui ne se tiennent pas correctement, qu’on va vouloir mettre en garde à vue comme les prêtres, il n’y a pas de raison mais j’en doute (…) »

Site source :

le salon beige


Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 5 mai 2021

Publication

1252 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
2 Auteurs

Visites

88 aujourd’hui
103 hier
344189 depuis le début
3 visiteurs actuellement connectés