Vers l’abolition de nos droits fondamentaux

vendredi 12 novembre 2021
popularité : 18%


« Vers l’abolition de nos droits fondamentaux »
« Seul un gigantesque coup de la Providence nous sortira de cette machine infernale »



Création d’un fonds européen d’indemnisation des victimes des « vaccins contre la COVID-19 »

« Le 23 septembre, le Parlement européen a lancé une proposition de loi pour indemniser les victimes des vaccins expérimentaux contre la covid-19.

Officiellement l’Agence européenne du médicament répertorie un million de cas d’effets indésirables suite à l’injection de vaccins contre la covid-19. Si l’on prend les chiffres des bases de données Eudravilance, ce chiffre peut être multiplié par 3. L’agence européenne du médicament reconnaît 5 000 morts dues aux vaccins, chiffre qui peut être multiplié par 10 étant donné la sous-notification (c’est l’équivalent du nombre de soldats américains tués lors de la guerre du Vietnam).

Avec de tels dégâts, toute vaccination aurait due être arrêtée depuis longtemps. Dans l’histoire, aucun médicament n’a fait autant de ravages en si peu de temps en Europe.

Mais l’Europe continue, dépensant des milliards pour l’achat de vaccins expérimentaux et provisionnant des milliards pour indemniser les victimes des vaccins. C’est un désastre économique, sanitaire et social, une destruction en règle de tous les pays. Le coût politique devrait être total et faire sauter tous les gouvernements européens, mais la violence étatique est rude, méthodique, ciblée et cynique.

Les populations sont sous hypnose médiatique et soumises régulièrement au diktat de nouvelles doses d’ARNm.

Le Canada prévoit déjà 10 doses pour l’ensemble de sa population.

L’Europe est en phase d’autodestruction avancée, promise à un avenir chaotique, un désert voulu et orchestré par la gouvernance mondiale. Seul un gigantesque coup de la Providence nous sortira de cette machine infernale ».

Morphéus

2e article

« Le 20 octobre, lors d’une conférence de presse1, les membres du Parlement européen ont tiré la sonnette d’alarme.

Selon eux, “les droits civiques sont de plus en plus restreints2” suite à la mise en place du pass sanitaire.

Le Pass sanitaire : un puissant outil de discrimination

Confrontés, comme vous et moi, au besoin de montrer patte blanche pour accéder à leur lieu de travail, les membres du Parlement européen dressent un constat inquiétant :

“Les droits humains fondamentaux tels que les droits humains à la liberté individuelle, à l’emploi, l’égalité, l‘éducation, la santé, la libre expression de la pensée sont gravement violés. Et dans toute l’Europe, des protestations pacifiques sont violemment réprimées3.”

Destiné à l’origine à faciliter la circulation au sein de l’Europe, le pass sanitaire s’est transformé en un puissant outil de discrimination.

Nos droits les plus élémentaires sont aujourd’hui devenus des privilèges accordés par l’Etat sous la forme d’un... QR code !

Jamais il n’avait été question de restreindre l’accès à un lieu ou à une activité aux personnes non vaccinées… et pourtant !

Ce que les pires complotistes imaginaient...nos Gouvernements élus démocratiquement sont en train de le faire !
Des confinements pour les non vaccinés
Il faut croire que les pays de l’Union Européenne n’ont pas compris le problème.

Puisque quelques jours après cette conférence, voilà que le chancelier autrichien, Alexander Schallenberg, annonce la potentielle mise en place d’un confinement pour les non vaccinés en cas de dégradation de la situation sanitaire actuelle4.

“Je ne permettrai pas que le système de santé soit surchargé parce qu’il y a encore trop d’hésitants et de procrastinateurs qui ne peuvent se résoudre au vaccin5.” assène-t-il.

Donc faire un choix libre et éclairé concernant sa santé personnelle, ce qui, rappelons-le, est le droit le plus strict des citoyens, c’est faire preuve de procrastination ?

En Russie, de nouvelles mesures drastiques ont d’ores et déjà été prises dans ce sens.

Les autorités ont ordonné un confinement pour “tous les plus de 60 ans non vaccinés” et ce pendant 4 mois6 !

Idem en Colombie, où une municipalité a imposé un confinement obligatoire sous peine d’amende à ses habitants “récalcitrants”7.

Vite, ma 3e dose...

En France, la situation n’est pas plus rose pour les anti-pass (abusivement traités “d’anti-vax” par les médias).

Si un confinement n’est pas à l’ordre du jour, les employés non vaccinés sont la première cible de la dictature sanitaire, mettant à mal le droit à l’emploi. Pour rappel :

“Si un professionnel soumis au pass sanitaire ou à la vaccination obligatoire ne respecte pas cette règle, il ne sera pas forcément licencié, mais ne pourra toucher ni son salaire, ni d’indemnité chômage8.”

Tels étaient les mots de la ministre française du Travail et de l’Emploi, Elisabeth Borne, en août dernier.

En résumé, l’employé ne perd pas son emploi, mais ne touche pas un centime et se retrouve à la rue s’il ne suit pas la norme sanitaire.

Je ne sais pas vous, mais moi j’appelle cela de l’asservissement par la contrainte.

En octobre, cette même ministre annonçait ne pas “exclure la perte du pass sanitaire pour ceux qui refuseraient la 3e dose9.”
Fini la marelle à l’école sans QR code
Pire encore, les discriminations se propagent également dans les collèges et les lycées !

Les jeunes non vaccinés décelés cas contact sont “évincés” (dixit le Ministre de l’Education) pendant 7 jours, contrairement à leurs camarades vaccinés ou immunisés10.

Comble de l’absurde, cette mesure est également en vigueur pour les sixièmes, qui n’ont pourtant pas tous 12 ans et ne sont donc pas éligibles pour le vaccin11.

Et le tout sans assurance que l’enfant contraint de rester à domicile puisse continuer à suivre les cours.

C’est une véritable atteinte au droit à l’éducation !

Et dire que tout ceci part du postulat erroné que les non vaccinés sont les uniques porteurs du virus. NON !

Les personnes vaccinées peuvent toujours être porteuses du virus, elles peuvent toujours être malades ! Le vaccin n’assure qu’une potentielle protection, mais celle-ci n’est pas infaillible… sans parler des effets secondaires.

Pourtant...
“Les personnes vaccinées sont testées positives à un taux plus important que les non vaccinés12”

Encore tout récemment, un rapport de surveillance de l’Agence de santé publique britannique a illustré que désormais, “les personnes vaccinées sont testées positives à un taux plus important que les non vaccinés, et ceci pour toutes les tranches d’âge à partir de 30-39 ans13.”

Ce qui est parfaitement normal dans une population majoritairement vaccinée et prouve bien que le vaccin n’empêche pas une contamination.

Alors pourquoi, partout dans le monde, observe-t-on de telles discriminations ?

Quels autres droits fondamentaux allons-nous voir disparaître au nom de la “santé publique” ?

Prenez soin de vous, »

Thibaud de Santé Non Censurée

Sources :
1 https://www.youtube.com/watch?v=MuVguEJA-tU
2 idem
3 idem
4 https://www.lematin.ch/story/lautriche-envisage-de-confiner-les-non-vaccines-746575434886
5 idem
6 https://www.capital.fr/economie-politique/face-au-boom-du-covid-19-en-russie-4-mois-de-confinement-a-moscou-pour-les-seniors-non-vaccines-1417681
7 https://www.rtbf.be/info/societe/detail_confinement-pour-les-non-vaccines-dans-une-ville-de-colombie-objectif-atteint-aux-etats-unis-le-point-sur-la-pandemie-de-coronavirus-dans-le-monde?id=10816979
8 https://www.capital.fr/votre-carriere/pass-sanitaire-un-salarie-suspendu-ne-touchera-pas-dallocation-chomage-1411587
9 https://www.europe1.fr/politique/borne-nexclut-pas-la-perte-du-pass-sanitaire-pour-ceux-qui-refuseraient-la-3e-dose-4071491
10 https://www.liberation.fr/societe/education/aux-colleges-et-lycees-on-aboutit-a-une-discrimination-des-eleves-par-rapport-a-leur-statut-vaccinal-20210902_PNP2OFXGKJECDDL7ODO4VBFC3U/
11 https://www.midilibre.fr/2021/07/29/nouveau-protocole-sanitaire-dans-les-colleges-quelles-regles-pour-les-moins-de-12-ans-non-soumis-a-la-vaccination-9701179.php
12 https://www.lefigaro.fr/sciences/les-personnes-vaccinees-ont-elles-plus-de-risque-d-etre-contaminees-que-les-autres-20211020
13 idem
14 https://www.leparisien.fr/societe/sante/hopital-public-un-lit-sur-cinq-ferme-dans-le-public-faute-de-soignants-selon-une-etude-menee-par-jean-francois-delfraissy-27-10-2021-HPUOXBFRZRDH5OLIAVN36KBMXM.php
15 https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/olivier-v%C3%A9ran-met-en-doute-le-chiffre-de-20-de-lits-ferm%C3%A9s-dans-les-h%C3%B4pitaux/ar-AAQ1GU5