En France, 5 000 personnes font l’objet d’une « fiche S » pour « Sûreté de l’État » tout en pouvant circuler librement sur le territoire français

samedi 29 août 2015
popularité : 38%


En France, 5 000 personnes font l’objet d’une « fiche S » pour « Sûreté de l’État » tout en pouvant circuler librement sur le territoire français”, des immigrés illégaux entrent en masse sur le territoire nationale. Dans le même temps, les chrétiens d’Orient persécutés peinent à obtenir un visa




« Environ 5 000 individus font l’objet, en France, d’une « fiche S », pour « Sûreté de l’État ». L’objectif est d’attirer l’attention des forces de sécurité et de permettre « de déclencher un processus de surveillance et de suivre l’intéressé », a expliqué Bernard Cazeneuve sur France Inter. Cette surveillance n’est pas systématique, les personnes fichées n’ayant pas toutes le même niveau de dangerosité (16 au total). Quelques 840 « fiches S » ont été émises par les services français pour des djihadistes étrangers « partis sur le théâtre des opérations et qui sont revenus ». Sur ces 840 fiches, 140 « concernent des combattants étrangers qui ont pu résider en France ou qui y résident encore ». Le ministre de l’Intérieur a également indiqué qu’actuellement « des attentats étaient déjoués tous les jours » et que des filières ont pu être démantelées cet été » (source Valeurs actuelles).

Le fait que 5 000 individus soient actuellement fichés pour « Sûreté de l’Etat », sans évidemment pouvoir être individuellement surveillés et en étant libres de leurs faits et gestes, constitue une menace grave pour tous les français et fait peser des risques considérables sur l’ensemble de la population française. Renforcer la surveillance des gares, des lieux publics est nécessaire, mais non suffisant. Pour assurer véritablement la sécurité de tous et la capacité d’aller et venir en toute quiétude, une mise à l’écart sous forme d’expulsion de ces individus du territoire national s’impose. Ce serait un acte de charité authentique à l’égard de tous nos concitoyens. Les islamistes, terroristes en puissance, qui sont allés au Proche-Orient semer la guerre, la ruine, la souffrance et la mort n’ont rien à faire en France. Jean-François

« Des migrants sont accueillis sans contrôle, des jihadistes circulent librement, les chrétiens d’Orient persécutés peinent à obtenir un visa ! » Mgr Marc Aillet
Tweet du 10:32 - 28 Août 2015