Les chrétiens français, principales victimes, principaux oubliés des plans d’actions du Gouvernement socialiste

mardi 21 avril 2015
popularité : 17%


« Les chrétiens de France sont les plus discriminés
mais cela n’intéresse pas M. Valls »



FDesouche a traduit un article du quotidien italien Il Foglio :

"Le premier ministre Manuel Valls vient d’annoncer un plan pour défendre toutes les communautés religieuses du pays, excepté la communauté chrétienne même si la profanation des lieux de culte se multiplie.

Jeudi dernier sur son compte twitter, Manuel Valls n’a pas hésité à dénoncer « l’offense insoutenable » dont a été victime le cimetière chrétien Saint-Roch à Castres dans le département du Tarn : 216 tombes profanées sans compter un nombre important de croix et de statues de Vierge Marie cassées. “Toutes mes pensées sont aux familles » a ajouté Manuel Valls en exprimant sa solidarité avec la communauté chrétienne, dans le même « esprit » que l’affaire de Sarre-Union avec la communauté juive.

Cependant, le jour d’après, le premier ministre s’est présenté dans un lycée du Val-de-Marne accompagné de six ministres pour annoncer en grande pompe le « plan ambitieux de lutte contre le racisme et l’antisémitisme » et les chrétiens, à peine avait-il montré sa proximité avec un tweet qu’il semblait déjà les avoir oublié.

Parmi les discriminés que le paquet de mesures a pour objectif de protéger, il y a les musulmans, les étrangers, les homosexuels, les juifs mais rien pour les chrétiens.

Encore une fois les chrétiens sont les « grands oubliés du pouvoir exécutif socialiste » a dénoncé Jean-Frédéric Poisson, président du Parti chrétien-démocrate (PCD) et chef de file de la grande vague de protestations de la communauté chrétienne française.

Le gouvernement hiérarchise les racismes, il établit lequel est de série A ou de série B, et de nouveau les chrétiens sont les victimes principales. Avec le silence assourdissant du gouvernement à propos de l’épisode des douze réfugiés jetés à la mer, parce que chrétiens, Jean- Frédéric Poisson a accusé de cécité le plan présenté par le premier ministre socialiste. (…)

L’intervention du président du PCD a été publiée vendredi, alors même que les chiffres explosifs du ministère de l’intérieur sur les profanations des lieux de culte chrétiens n’étaient pas encore été publiés. 673 lieux de culte et de sépulture chrétiens ont fait l’objet d’actes de vandalisme et de profanations au cours de l’année 2014.

Sources

FDesouche

Le Salon beige


Documents joints

Word - 28.5 ko
Word - 28.5 ko