Vouloir s’en prendre à une église, c’est s’en prendre à un symbole de la France

vendredi 24 avril 2015
par  Jean-François
popularité : 16%


« Vouloir s’en prendre à une église, c’est s’en prendre à un symbole de la France, c’est l’essence même de la France
qu’on a sans doute visée »
« Les fidèles de la religion catholique doivent pouvoir pratiquer leur culte, aller à la messe en parfaite sérénité »



.

Une grave tentative d’attentat contre une ou deux églises du Val-de-Marne a été fortuitement déjouée, en région Île-de-France. Sid Ahmed Ghlam, l’étudiant de 24 ans qui projetait de faire sauter « une ou deux églises », était aussi professeur à la mosquée El Fath (signifiant « la victoire » en arabe, sourate 48) de Saint-Dizier de Saint-Dizier, où il enseignait l’arabe aux hommes tandis que sa soeur l’enseignait aux femmes (l’Observatoire de l’islamisation).

C’est cette même sourate 48 qui, en son verset 16, contient ceci : « Dis encore aux arabes du désert qui sont restés chez eux : Nous vous appellerons à marcher contre des nations puissantes ; vous les combattrez jusqu’à ce qu’elles embrassent l’islamisme. Si vous obéissez, Dieu vous accordera une belle récompense ; mais si vous tergiversez comme vous l’avez déjà fait autrefois, il vous infligera un châtiment douloureux ».(Le Coran, éditions de Crémille, Genève)

A la suite de cette tentative avortée de justesse, le Premier Ministre ; M. Manuel Valls, a tenu des propos justes et forts : « cette fois-ci, c’était les chrétiens, les catholiques de France, qui étaient visés, pour la première fois. Deux églises étaient dans le viseur de cet individu (…) Vouloir s’en prendre à une église, c’est s’en prendre à un symbole de la France, c’est l’essence même de la France qu’on a sans doute visée (…) Les fidèles de la religion catholique doivent pouvoir pratiquer leur culte, aller à la messe en parfaite sérénité. D’ailleurs, c’est la plus belle et la plus forte des réponses que nous devons apporter au terrorisme qui cible la France pour mieux la diviser, (…) La France a un patrimoine chrétien exceptionnel. Ses cathédrales, ses églises, ses chapelles attirent des touristes, des pèlerins, des fidèles par milliers du monde entier. Ce patrimoine doit être protégé, mais il doit rester ouvert, accessible ».
Mercredi 22 avril 2015 à Villejuif le Premier ministre a ajouté que « les fidèles de la religion catholique doivent pouvoir pratiquer leur culte, aller à la messe en parfaite sérénité. C’est la plus belle, la plus forte des réponses que nous pouvons apporter ».

Ces propos du chef du Gouvernement français sont louables et méritent d’être relevés, mais ils n’auront de portée que si les actes suivent également, que les églises sont protégées et mises sous contrôles vidéo surveillance et que les terroristes assassins avérés ou projetant de commettre des attentats sont mis hors d’état de nuire et définitivement expulsés de France.

De plus, comment admettre que des islamistes puissent, en toute impunité, continuer à enseigner dans les mosquées en France ? Car comment imaginer que Sid Ahmed Ghlam soit le seul islamiste enseignant en France ?

Comment se fait-il que cet étudiant algérien projetant de réaliser des attaques contre deux églises était encore sur le sol français, alors que la DGSI l’avait repéré depuis des mois, et l’avait fiché S, soit présentant un risque pour la sureté de l’Etat ? Combien d’étrangers fichés eux aussi pour islamisme sont eux aussi libres de circuler sur le territoire national ?

Que compte faire le Gouvernement pour assurer durablement la sécurité des français, notamment des catholiques et des juifs, déjà visés dans le passé ? Comment admettre que notre politique d’immigration continue à rester grande ouverte et hors de véritable contrôle ?

Source

islamisation