Les 10 bienheureux français martyrs du Laos

lundi 13 mai 2019
popularité : 16%

Les 10 bienheureux français martyrs du Laos de 1954 à 1969



Entre 1954 à 1970, 17 chrétiens, laotiens ou étrangers, catéchistes, missionnaires,
ont été assassinés dont 10 missionnaires français : 5 Missionnaires des Oblats de Marie Immaculée (O.M.I.) et 5 Prêtres des Missions Etrangères de Paris (M.E.P) :

1. Jean-Baptiste Malo, M.E.P.
 Né le 2 juin 1889 à la Grigonnais, Loire-Atlantique (France), missionnaire en Chine puis au Laos,
 + le 28 mars 1954 à Vinh Hôi, Ha Tinh (Vietnam) 
 
 
2. René Dubroux, M.E.P.
   Né le 28 novembre 1914 à Haroué, Meurthe-et-Moselle (France),
   + 19 December 1959 Palay, Champasak (Laos)
 
3. Louis Leroy, O.M.I.
  Né le 8 octobre 1923 à Ducey (50) en Normandie (France),
 + le 18 avril 1961 à Ban Pha, Xieng Khouang (Laos)
             
 4. Michel Coquelet, O.M.I.
 Né le 18 août 1931 à Wignehies, Nord (France),
 + 20 avril 1961 à Sop Xieng, Khouang (Laos)
 

5. Noël Tenaud, M.E.P.
 Né le 11 novembre 1904 à Rocheservière,Vendée (France),
 + le 27 avril 1961 à Savannakhet au Siam
    

6. Vincent L’Hénoret, O.M.I.
 Né le 12 mars 1921 à Pont-l’Abbé, Finistère (France) ,
 + 11 mai 1961 à Ban Ban, Xieng Khouang (Laos)
 

7. Marcel Denis, M.E.P.
 Né le 8 juillet 1919 à Alençon, Orne (France) ,
 + 31 juillet 1961 à Khammouan (Laos)
 

8. Fr. Jean Wauthier, O.M.I.
 Né le 22 mars 1926 à Fourmies, Nord, France,
 + 16 décembre 1967 à Ban Na, Xieng Khouang (Laos)
   

9. Lucien Galan, M.E.P.
 Né le 9 décembre 1926 à Golinhac, Aveyron France ,
 missionnaire en Chine puis au Laos,
 + 12 mai 1968 Paksong, Champasak (Laos)
     

10. Joseph Boissel, O.M.I.
 Né le 20 décembre 1909 à Le Loroux, Ille-et-Vilaine France,
 + 5 juillet 1969 à Hat I-Et, Bolikhamsay (Laos)
 
 pour tout le groupe : Diocèse de l’évêque compétent : Nantes
CSC protocole numéro : 2809 type de cause : martyre
début enquête : 6 septembre 2007
nihil obstat : 18 janvier 2008
ouverture de l’enquête diocésaine : 10 juin 2008
fermeture de l’enquête diocésaine : 28 février 2010
Décret sur la reconnaissance du martyre : 5 mai 2016
béatifiés le 11 décembre 2016 à Vientiane
postulateur : Rev. Joaquín Martínez Vega, OMI

Site à consulter :

oblat France

Bx Lucien Galan, prêtre MEP et martyr (Laos, 1968)


« 
(*Golinhac, France, 9 décembre 1921 – † Paksong, Laos, 12 mai 1968
Lucien Galan est né le 9 décembre 1921 à Golinhac, dans le diocèse de Rodez en France. Il entre d’abord au Grand Séminaire de Rodez, mais est admis en 1946 aux Missions Étrangères de Paris. Ordonné prêtre le 29 juin 1948, il part en décembre pour la Mission de Xichang, au Sichuan (Chine).

Fin mars 1950, la région est ‘libérée’ par les communistes. En novembre, au retour d’une tournée chez ses chrétiens, il est appréhendé et emprisonné, puis mis en résidence surveillée sous un régime de terreur. Il est finalement expulsé de Chine, arrivant à Hong Kong au terme d’un long périple en janvier 1952. Après quelques semaines de repos, il est réaffecté à la Mission de Paksé au Laos. Vers 1953-1954, il prend contact avec les populations kha, les minorités montagnardes méprisées du plateau des Bolovens. En 1956, il s’installe au milieu d’eux dans une petite maison-chapelle, d’où il rayonne sur les villages. Il les visite malgré la présence d’éléments rebelles qui se cachent dans ces montagnes. Il a soin aussi des Chinois de Paksé.
En février 1960, il prend la relève du père René Dubroux, assassiné, dans la zone limitrophe entre forces laotiennes rivales. L’insécurité ne permet de visiter que très rarement les villages les plus lointains. Le 11 mai 1968, il part en remplacement d’un confrère pour Nong Mot et de Nong I-Ou, qui sont entrés en catéchuménat, avec deux jeunes élèves catéchistes. Il y assure la catéchèse et la messe. Dimanche 12 mai, il reprend la route pour une célébration au Km-15 de Paksé. Mais l’ennemi a dressé une embuscade : la voiture est prise sous le feu d’armes lourdes. Le jeune Khampheuane est tué sur le coup, son ami blessé. Le P. Galan est achevé au poignard. Il meurt, victime de son devoir et de sa charité. Le souvenir de son esprit de service et d’abnégation reste très vivant jusqu’à aujourd’hui.

Lucien Galan fait partie des 17 martyrs béatifiés, en un seul groupe, à Vientiane, capitale du Laos, le 11 décembre 2016. Cette célébration a été présidée par le cardinal philippin Orlando Quevedo, oblat de Marie Immaculée (OMI) et archevêque de Cotabato, envoyé au Laos comme représentant personnel du pape François.

La mémoire commune correspond au jour du martyre du père Jean Wauthier, OMI, mort le 16.12.1967 à Ban Na (Xieng Khouang), vicariat de Vientiane. La mémoire individuelle est celle du jour du martyre (dies natalis) de chacun. »

LISTE DES 17 MARTYRS DU LAOS :

1. Joseph Thao Tiên, né le 5.12.1918 à Muang Sôi (Houa Phanh, Laos), prêtre diocésain taï-deng du vicariat de Thanh Hóa (Vietnam), mort le 2.6.1954 à Ban Talang (Houa Phanh), vicariat de Vientiane.
2. Jean-Baptiste Malo, Français, MEP, né le 2.6.1899 à La Grigonnais (44), missionnaire en Chine puis au Laos, mort le 28.3.1954 à Yên Hội (Hà Tĩnh), diocèse de Vinh (Vietnam).
3. René Dubroux, Français, MEP, né le 28.11.1914 à Haroué (54), prêtre diocésain de Saint-Dié puis missionnaire au Laos ; mort le 19.12.1959 à Palay, vicariat de Paksé.
4. Paul Thoj Xyooj, né en 1941 à Kiukatiam (Louang Prabang), catéchiste hmong, mort le 1.5.1960 à Muang Kasy, vicariat de Louang Prabang.
5. Mario Borzaga, OMI, né le 27.8.1932 à Trente (Italie), mort le 1.5.1960 à Muang Kasy, vicariat de Louang Prabang.
6. Louis Leroy, Français, OMI, né le 8.10.1923 à Ducey (50), mort le 18.4.1961 à Ban Pha (Xieng Khouang), vicariat de Vientiane.
7. Michel Coquelet, Français, OMI, né le 18.8.1931 à Wignehies (59) et éduqué à Puiseaux (45), mort le 20.4.1961 à Sop Xieng (Xieng Khouang), vicariat de Vientiane.
8. Joseph Outhay Phongphoumi, catéchiste veuf, né en 1933 à Khamkoem, diocèse de Tha-rè-Nongsèng (Thaïlande), mort le 27.4.1961 à Phalane, vicariat de Savannakhet.
9. Noël Tenaud, Français, MEP, né le 11.11.1904 à Rocheservière (85), missionnaire en Thaïlande puis au Laos, mort le 27.4.1961 à Phalane, vicariat de Savannakhet.
10. Vincent L’Hénoret, Français, OMI, né le 12.3.1921 à Pont l’Abbé (29), mort le 11.5.1961 à Ban Ban / Muang Kham (Xieng Khouang), vicariat de Vientiane.
11. Marcel Denis, Français, MEP, né le 7.8.1919 à Alençon (60), mort le 31.7.1961 à Kham Hè (Khammouane), vicariat de Savannakhet.

12. Jean Wauthier, Français, OMI, né le 22.3.1926 à Fourmies (59), mort le 16.12.1967 à Ban Na (Xieng Khouang), vicariat de Vientiane.

13. Thomas Khampheuane Inthirath, né en mai 1952 à Nong Sim (Champassak), élève catéchiste Lavên, mort le 12.5.1968 à Paksong (Champassak), vicariat de Paksé.

14. Lucien Galan, MEP, né le 9.12.1921 à Golinhac (12), missionnaire en Chine puis au Laos, mort le 12.5.1968 à Paksong (Champassak), vicariat de Paksé.

15. Joseph Boissel, Français, OMI, né le 20.12.1909 au Loroux (35), mort le 5.7.1969 à Hat I-Et (Bo-likhamsay), vicariat de Vientiane.

16. Luc Sy, catéchiste kmhmu’ père de famille, né en 1938 à Ban Pa Hôk (Xieng Khouang), mort le 7.3.1970 à Dène Din (Province de Vientiane), vicariat de Vientiane.

17. Maisam Pho Inpèng, laïc kmhmu’ père de famille, né vers 1934 près de Sam Neua (Houaphan), mort le 7.3.1970 à Dène Din (Province de Vientiane), vicariat de Vientiane.

Sites à consulter :

le salon beige

saints de France

wikipedia Martyrs du Laos