13 mai 1917 : première apparition de la Vierge Marie à Fatima

mercredi 13 mai 2020
popularité : 7%


13 mai 1917 : première apparition de la Vierge Marie à Fatima



Les apparitions de la Vierge Marie à Fatima revêtent une importance exceptionnelle pour le monde entier, pour l’Eglise et chacun d’entre nous. Les messages que la Vierge Marie y a donnés ont été amplement préparés par ceux de la Rue du Bac et de Lourdes, où la Sainte Vierge a révélé solennellement au monde son être même d’Immaculée Conception. Etant la Conception Immaculée du Créateur, elle révèle à Fatima son Cœur Immaculé, pour le salut des âmes ; Elle le manifeste d’une manière solennelle et équivalente à ce que fut pour le monde entier la révélation du Sacré Cœur de Jésus à Paray-le-Monial. Par la dévotion au Cœur douloureux et Immaculé de Marie, pleinement et totalement uni au Sacré-Cœur de son divin Fils, les âmes peuvent être sauvées et la paix assurée. Les messages des apparitions de Fatima sont ainsi comme l’achèvement et le couronnement de ceux de Lourdes et de la Rue du Bac à Paris.

Ces apparitions mariales sont aussi l’expression achevée de la Miséricorde divine et mariale en même temps qu’un nouvel1 et très sérieux avertissement donné aux hommes afin qu’ils se préoccupent des réalités que sont les fins dernières, évitent la damnation éternelle et œuvrent pour le salut de leur âme et celui de leurs proches, c’est-à-dire tout le contraire que ce que la société individualiste et consumériste de ce temps nous présente, avec la complicité active et dissimulée du « prince de ce monde ».

Les trois enfants de Fatima, Lucie, Jacinthe et François, auprès de qui la Très Sainte Vierge s’est manifestée en 1917, ont été préparés à cette ineffable Rencontre, dès 1915 et 1916, par des apparitions et enseignements de l’Ange du Portugal, envoyé à cette fin par le Ciel.

Les grandes apparitions de 1917, année cruciale pour le monde entier, avec un tournant majeur dans la Première Guerre mondiale et le début de la révolution bolchévique en Russie, furent suivies dans les années suivantes d’autres apparitions majeures de la Vierge Marie à Sœur Lucie, au couvent de Tuy et à celui de Pontevedra en Espagne, ainsi que d’apparitions de l’Enfant-Jésus Lui-même.

La Vierge Marie apparait pour la première fois aux trois pastoureaux le 13 mai 1917, ouvrant ainsi une série d’apparitions tous les 13 du mois, jusqu’au 13 octobre, à l’exception notable du 13 août, les enfants ayant été ce jour là physiquement empêchés par les autorités locales de se rendre à la Cova da Iria, lieu habituel des rendez-vous de Notre-Dame aux enfants. L’aînée des trois enfants, Lucia, est l’interlocutrice privilégiée de la Vierge Marie, Jacinta et Francisco se bornant la plupart du temps à voir la Vierge, mais sans entendre les échanges qu’elle a avec leur cousine Lucia.

Le 13 mai 1917, le dialogue entre la Dame et Lucie se déroule ainsi :

« N’ayez pas peur, je ne vous ferai pas de mal 

D’où êtes-vous, Madame ?
Je suis du ciel

Du ciel ! et que voulez-vous de moi ?
Je viens vous demander de venir ici six mois de suite, le treize de chaque mois, à cette même heure. Au mois d’octobre, je vous dirai qui je suis et ce que je désire ! Après, je reviendrai encore une septième fois.

Pourriez-vous me dire si la guerre va bientôt finir ?
Je ne peux pas te le dire tant que je ne t’ai pas dit ce que je désire.

Vous venez du ciel ! Et moi, est-ce que j’irai au ciel ?
Oui, tu iras au ciel

Et Jacinta ?
Jacinta aussi

Et François ?
Lui aussi, mais il devra réciter beaucoup de chapelets. »

Est-ce que Maria das Neves est au Ciel ?
Oui, elle y est

Et Amélia ?
Elle sera au Purgatoire jusqu’à la fin du monde.

Voulez-vous vous offrir à Dieu pour supporter toutes les souffrances qu’Il voudra vous envoyer, en acte de réparation pour les péchés par lesquels Il est offensé, et de supplication pour la conversion des pécheurs ?
Oui, nous le voulons

Vous aurez alors beaucoup à souffrir, mais la grâce de Dieu sera votre réconfort.
Récitez le chapelet tous les jours, afin d’obtenir la paix pour le monde et la fin de la guerre »

La Vierge Marie annonce aux trois enfants, déjà instruits par l’Ange, qu’ils auront à prier beaucoup pour la conversion des pécheurs, acceptant aussi à cette fin de faire toutes sortes de sacrifices. La Dame du Ciel mentionne d’emblée le chapelet comme prière qui plaît à Dieu, la nécessité de la prière réparatrice des offenses faites à Dieu par les péchés commis. Elle parle sans détour du Purgatoire, dont l’existence se trouve ainsi confirmée par la Mère de Dieu Elle-même.

Guy Barrey

Extrait du livre "Publie ma gloire, paroles de la Vierge Marie, éditions Via Romana, 2019, préface de Mgr Dominique Rey, chapitre 24 Les apparitions de la Vierge Marie à Fatima, corédigé avec l’abbé Michel Corteville.

Site à consulter :

Via Romana


Navigation

Articles de la rubrique

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 28 octobre 2020

Publication

1145 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
2 Auteurs

Visites

126 aujourd’hui
144 hier
319998 depuis le début
4 visiteurs actuellement connectés