Apparition de la Vierge Marie au Marillais en 430

samedi 8 septembre 2018
popularité : 19%


Apparition de la Très Sainte Vierge Marie au Marillais
en 430
Fête de la Nativité de Notre-Dame



« La volonté de Dieu et le bon plaisir de mon divin Fils sont que vous établissiez en votre diocèse une fête solennelle du jour de ma sainte naissance, le 8 de septembre » dit la sainte Vierge lorsqu’elle apparut à saint Maurille, au confluent de l’Evre et de la Loire, en l’an 430.

***

« Médiatrice du monde, Mère future du Rédempteur, voilà donc ce qu’était cette céleste enfant, et voilà pourquoi, dès le premier instant de son existence, elle reçut une grâce supérieure à celle de tous les saints réunis. ».
Le sanctuaire de Notre-Dame du Marillais, à la limite de Saint-Florent-le-Vieil, est, de longue date, un haut-lieu de pèlerinages et de spiritualité chrétienne, en lien avec la Nativité de la Vierge Marie.

Saint Florent et saint Maurille, deux disciples de saint Martin, vinrent en effet évangéliser la région des bords de Loire, depuis Nantes jusqu’en Anjou. Le premier s’arrêta à St-Florent-le-Vieil, le second à Chalonnes, où les angevins virent le quérir de devenir leur évêque. C’est lors d’une de ses visites à saint Florent que la sainte Vierge apparut à saint Maurille, au confluent de l’Evre et de la Loire, près du monastère du Mont-Glonne, pour lui demander de célébrer sa nativité .

Signe du Ciel, cette apparition mariale eut lieu en l’an 430, soit un an avant que le concile d’Ephèse ne reconnaisse la Vierge Marie comme Mère de Dieu. Cette fête de la Nativité de Marie fut de ce fait parfois appelée la solennité de Notre-Dame Angevine, ou fête de l’Angevine.

Guy Barrey