Des Chrétiens d’Orient persécutés en Europe même, dans les camps de réfugiés

mardi 29 septembre 2015
popularité : 19%


Il est inacceptable que les musulmans radicaux menacent des chrétiens dans les camps de réfugiés en Europe (Allemagne)



« Les chrétiens qui fuient la guerre dans leurs pays doivent aussi craindre pour leur vie dans des centres d’accueil en Allemagne. Ils sont insultés, maltraités, agressés et menacés de mort par des musulmans radicaux. Le journal réputé Die Welt a compilé certains témoignages dans son édition du week-end « Welt am Sonntag ».
[...] Pour Max Klingberg, qui travaille avec les réfugiés depuis plus de 15 ans dans la Société internationale pour les droits de l’homme (Internationalen Gesellschaft für Menschenrechte), les Afghans et les Pakistanais sèment surtout la terreur dans les centres d’accueil. Ils sont plus extrémistes que les Irakiens et les Syriens.
« Il faut arrêter de penser que tous ceux qui viennent ici respectent les droits humains. C’est une illusion. Beaucoup de réfugiés actuels sont plus religieux que les Frères musulmans. Les chrétiens et les yézidis sont les premières victimes. Pour les musulmans convertis au christianisme, il y a quasiment 100% de chance qu’ils seront attaqués. [...] »

[...] En Iran, mon frère a été arrêté par les gardiens de la révolution dans une église clandestine. J’ai fuit la police secrète iranienne car je pensais qu’en Allemagne je pourrais enfin pratiquer librement ma religion, affirme Said. Pourtant, dans mon foyer d’immigré, je ne peux pas dire ouvertement que je suis chrétien, autrement je serais menacé.

Said vit dans un foyer pour demandeurs d’asile dans le sud du Brandebourg, non loin de la frontière avec la Saxe. C’est l’un de ces « foyers de la jungle » qui ne sont reliés à aucune ligne de bus. Y vivent surtout des réfugiés syriens, qui sont pour la plupart des sunnites à la foi très rigoureuse. « Ils me réveillent avant l’aube pendant le Ramadan et ils me disent que je devrais manger avant le lever du jour. Si je refuse, ils me disent que je suis un kuffar, un incroyant. Ils me crachent dessus », déclare Said. « Ils me traitent comme un animal. Et ils menacent de me tuer. » [...]
Environ 600 Afghans et Iraniens appartiennent à sa communauté. Il a baptisé la plupart d’entre eux. « Presque tous ont des problèmes dans leurs foyers, explique Martens ; les musulmans radicaux affirment que « là où nous sommes, là règne la charia, notre loi » ». Les chrétiens n’ont pas le droit de préparer leur nourriture dans les cuisines. Quiconque ne prie pas cinq fois par jour face à la Mecque est harcelé. [...]
L’histoire de Said n’est qu’un cas parmi de nombreux autres survenus, durant les dernières semaines ».

Source

die welt

fdesouche Allemagne les islamistes menacent les chrétiens dans les camps de réfugiés

Question : En arrivera-t-on là en France ?

Voir aussi :

la dissidence épidémie de viols commis par les migrants