Supplique pour la consécration de la France aux Cœurs de Jésus et Marie

samedi 4 avril 2020
popularité : 9%


Supplique pour la consécration de la France aux Cœurs de Jésus et Marie



Le 23 mars dernier, j’avais pris l’initiative d’une requête à nos évêques, publiée sur le site Pèlerinages de France, pour que la France puisse être consacrée solennellement au Coeur Immaculé de Marie et au Sacré-Coeur de Jésus. Une supplique pour la consécration de la France aux Cœurs de Jésus et Marie se trouve portée à présent par l’équipe Hozana, sous forme de pétition, et il y a tout lieu de s’en réjouir. Déjà 30 000 signatures rassemblées ! Soyons donc encore plus nombreux à signer cette supplique pour pour la consécration de la France aux Cœurs de Jésus et Marie.

« Autrefois, le monde fut sauvé par l’Arche de Noé. Aujourd’hui, l’Arche, c’est ma Mère. C’est par elle que les âmes se sauveront, parce qu’Elle les conduira vers moi » Ainsi parla Notre-Seigneur Jésus-Christ, à San Nicolas, en Argentine, le 30 décembre 1989, en s’adressant à son tour à celle par qui la Vierge Marie avait choisi de s’adresser à nouveau à notre monde en péril.

Précédemment, à Fatima, apparitions mariales plus connues, la Mère de Dieu avait dit le 13 juin 1917, à la jeune Lucie : « Ne te décourage pas, je ne t’abandonnerai jamais ! Mon Cœur Immaculé sera ton refuge et le chemin qui te conduira jusqu’à Dieu ». Ce Cœur Immaculé est le refuge que nous offre cette Mère incomparable et toute Miséricordieuse, le refuge très sûr qu’elle offre à chacun de ses enfants.

Pour empêcher la guerre, la Très Sainte Vierge Marie avait demandé, à Fatima, la consécration de la Russie à son Cœur Immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis du mois. Puisqu’il ne nous est pas permis actuellement de recevoir la Sainte Eucharistie, nous pouvons, individuellement ou collectivement, solliciter nos prêtres, évêques de consacrer nos paroisses, nos diocèses pour ceux qui ne le sont pas encore, notre Pays lui-même qui en a tant besoin en ce temps d’apostasie généralisée, au Cœur Immaculé de Marie.

Faisons-le, très humblement, avec grande déférence, mais de manière pressante, comme s’apprêtent à le faire nos frères polonais, à l’occasion de la grande fête mariale de l’Annonciation, le 25 mars prochain, afin que la pandémie actuelle cesse de produire ses ravages, et que triomphe le Cœur Immaculé de Marie, pour la plus grande gloire de Dieu.

Seules des consécrations au Cœur Immaculé de Marie, suivies de consécrations au Sacré- Cœur de Jésus, seront de nature à répondre à ce fait sans précédent d’églises et cathédrales fermées sur l’ensemble du territoire national, avec l’interdiction des rassemblements et des Messes en présence des fidèles, de la distribution de la sainte Eucharistie, de la possibilité de recevoir Jésus réellement présent dans la sainte Hostie.

Appelons donc Marie à notre secours, en ce temps de privation de l’essentiel. C’est la seule réponse qui soit à la hauteur du drame actuel, la seule réponse pour vaincre les forces du mal, qui semblent prendre le dessus, la seule réponse afin que vienne le règne de Dieu.

Guy Barrey
Responsable du site Pèlerinages de France,
Auteur de « Publie la gloire, Paroles de la Vierge Marie », avec la participation de M. l’abbé Michel Corteville, préface de Mgr Dominique Rey, éditions Via romana
23 mars 2020

Supplique pour la consécration de la France aux Cœurs de Jésus et Marie

« 11466 signatures au 02/04/2020 à 19:01

Le monde est aujourd’hui ébranlé par une crise inédite, crise sanitaire, sociale, économique et plus fondamentalement, crise de civilisation.

Dans ce contexte particulier, les chrétiens, partout dans le monde, ressentent le besoin de se tourner tout spécialement vers Dieu, et de se confier à Jésus, Marie et Joseph, en se souvenant que, dans l’Histoire, de telles initiatives ne sont jamais restées sans réponse.

Face à la pandémie meurtrière de Covid-19, un acte spirituel particulièrement fort a été posé le 25 mars dernier par 24 conférences épiscopales du monde pour invoquer la protection du Seigneur et de la Vierge Marie.

Les évêques répondaient à la demande d’un groupe de laïcs qui avait recueilli des milliers de signatures, ainsi que le rapporte Vatican News :

vatican news

Après avoir récité un chapelet au sanctuaire de Fatima, le cardinal Antonio dos Santos Marto, évêque de Leiria-Fátima, a prononcé un acte de consécration solennel : « En cette singulière heure de souffrance, accueillez ceux qui périssent, encouragez ceux qui se consacrent à Vous et renouvelez l’univers et l’humanité (...) Assistez votre Église, inspirez les dirigeants des nations, écoutez les pauvres et les affligés, exaltez les humbles et les opprimés, guérissez les malades et les pécheurs, relevez les abattus et les découragés, libérez les captifs et les prisonniers, et délivrez-nous de la pandémie qui nous frappe. »

Les 24 pays qui ont été consacrés le 25 mars sont les suivants : Albanie, Bolivie, Colombie, Costa Rica, Cuba, Espagne, Guatemala, Hongrie, Inde, Kenya, Mexique, Moldavie, Nicaragua, Panama, Paraguay, Pérou, Pologne, Portugal, République dominicaine, Roumanie, Slovaquie et le Timor oriental, auxquels s’est ajoutée l’Irlande.
Depuis, d’autres pays s’y sont joints : l’Angleterre, notamment, le 29 mars dernier.

Aujourd’hui, nous sommes nombreux à souhaiter que la France et beaucoup d’autres pays fassent de même, et le dimanche 19 avril 2020, fête de la Miséricorde Divine, pourrait être une occasion très favorable pour s’en remettre solennellement au Cœur de Jésus et au Cœur de Marie, juste après la semaine sainte.

Dans les conditions particulières de confinement de notre pays aujourd’hui, l’acte de consécration national pourrait être prononcé à huis clos, dans chaque diocèse, dans un sanctuaire privilégié, par chaque évêque local, après 6 jours de préparation, du 13 au 18 avril, que les fidèles pourraient vivre localement ou sur Internet, en lien avec les différentes propositions qui seront faites.

Plusieurs mouvements et organisations (liste ci-dessous) s’associent à cette supplique de fidèles que nous transmettrons à nos évêques pour soumettre à leur jugement, en esprit filial, l’opportunité d’une telle consécration.
*Obligatoire

VOUS AUSSI, SIGNEZ CETTE SUPPLIQUE POUR QUE LA FRANCE SOIT CONSACRÉE AUXURS DESUS ET DE MARIE PAR NOS ÉVÊQUES ET QUE CHACUN PUISSE S’Y PRÉPARER PERSONNELLEMENT ! »

Equipe Hozana

Site à consulter

consécration de la France