La république en marche vers des formes inédites de totalitarisme

mercredi 23 décembre 2020
popularité : 10%


La république en marche vers des formes inédites de totalitarisme et de dictature



La république en marche vers des formes inédites de totalitarisme et de dictature : Voilà bien une rubrique que personne n’aurait imaginé ouvrir il y a seulement quelques années ! Et pourtant les faits sont là, dans maints domaines, par le canal des lois comme des décrets, le pouvoir en place nous conduit vers une société de plus en plus contrainte, avec des citoyens manipulés par les grands médias, de plus en plus contraints dans leurs libertés essentielles : liberté d’aller et venir, liberté de conscience, liberté d’expression, liberté de culte, liberté de prescription du médecin, liberté de choix de sa manière de se soigner, liberté d’enseignement, etc. La liste est longue des atteintes gravissimes aux libertés essentielles commises par le régime Macron. Certes, le champ des atteintes aux libertés fondamentales avait été ouvert par les gouvernements antérieurs, mais, à la faveur de la crise sanitaire du Covid, un seuil fatal a été franchi, de sorte qu’il n’est plus possible de se taire, si l’on veut pouvoir enrayer ce processus mortifère.

Après avoir, ici même, dans d’autres rubriques,, traité des atteintes à la liberté de culte et au droit à la Messe, mentionnons à présent les médecins, professeurs et chercheurs éminents mis à l’écart et persécutés par ce régime, certes légal, mais désormais illégitime : les professeurs Raoult, Perronne, Fourtillan, Joyeux, notamment qui, tous, méritent pourtant le respect et la reconnaissance de la Nation : hé bien, non seulement ils ne sont pas honorés mais ils sont persécutés, vilipendés par le pouvoir en place et les grands médias dominants. Soutenons-les donc, notamment par la signature des pétitions lancées sur la Toile, face au conseil de l’ordre des médecins, à l’AP-HP qui vient de licencier le Pr Perronne. Car toujours le mal se nourrit et se renforce par le silence et la lâcheté des hommes de bien.

Guy Barrey

Mis à l’écart, le Pr Christian Perronne estime que la France d’aujourd’hui est digne de la Russie de Staline

Le Professeur Fourtillan, interné en hôpital psychiatrique, vient d’être libéré : le juge des libertés de la détention a considéré que cet homme n’avait pas sa place à l’hôpital psychiatrique.

De son côté, le Professeur Perronne a été démis de ses fonctions. Interrogé sur France Soir, il déclare que la France d’aujourd’hui est digne de la Russie de Staline :

Site source :

le salon beige

Internements abusifs

Pour ceux qui croient encore que la France est la patrie des droits de l’homme, il leur faudra réviser leur jugement. Les « internements abusifs » tendent à devenir de plus en plus courants et notre pays tend de plus en plus à se rapprocher de la Chine ou de la Corée du Nord. Il faut être aveugle pour ne pas voir l’acharnement judiciaire et médiatique qui est conduit contre un certain nombre d’éminents professeurs, pour qu’ils ne puissent pas exprimer leurs arguments sur cette pseudo « pandémie », qui n’est, en fait, que le prélude à une vaccination forcée avec puçage, comme pour les animaux ! Nous ne pouvons que rendre hommage à ces sommités scientifiques, qui ont le courage de dire la vérité, en s’exposant à des représailles violentes de la part de quelques labos pharmaceutiques et de leurs larbins grassement rémunérés, lesquels ne voient en nous que des cobayes. Comme disait Confucius : « Le véritable aveugle est celui qui refuse de voir. »

https://www.youtube.com/watch?v=J6DE0yREIFc&feature=emb_logo


Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 24 janvier 2021

Publication

1212 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
2 Auteurs

Visites

29 aujourd’hui
167 hier
333308 depuis le début
3 visiteurs actuellement connectés