Résister au rouleau compresseur de la propagande

samedi 29 mai 2021
popularité : 12%

Résister au rouleau compresseur de la propagande vaccinale



Communiqué de Laissez les Vivre Sos Futures Mères :

« Quand le Président de la République affirme en anglais depuis l’Elysée à une journaliste américaine qu’il faut déconstruire l’histoire de France, peut-on encore croire qu’il puisse prétendre incarner son pays ?

Quand le ministre de la Santé pianote sur son portable depuis le banc des ministres pour ne pas regarder les députés qui l’interpellent sur la menace mortifère que fait peser le pass sanitaire sur les libertés individuelles, peut-on encore imaginer qu’il défende la santé ?

Oui, nous devons tous nous lever pour dire NON.

Comment admettre que les pressions médiatiques et politiques obtenues grâce à des publications tronquées aient pu aboutir à l’interdiction de traitements pour les malades atteints du COVID-19 ?

Elles ont été immédiatement utilisées pour servir de prétexte à l’imposition psychologique du dogme du tout vaccinal. Ce faisant il n’a jamais été rappelé que dans toutes les classes d’âge de la population française jusqu’à 65 ans l’espérance de vie n’avait pas cessé d’augmenter en 2020. Non, c’est la terreur absolue qu’il a fallu à tout prix faire régner et ce pour une maladie à laquelle 99,95% des gens ont survécu.

La dictature du chiffre s’est imposée : « La mort s’est invitée à notre table chaque soir » et par le biais des statistiques d’énumération des décès des malades du COVID-19, chaque soir Jérôme Salomon nous égrainait sa sinistre comptabilité. Désormais, nous avons droit au nombre journalier des vaccinations. Ceci est présenté comme un trophée individuellement et collectivement salvateur et rédempteur.

Et l’individu ? Qu’est-il devenu dans cette hypermédiatisation du chiffre ? Juste une donnée, un QR code ? De toute façon nous sommes tous appelés à ne plus être que des bases digitalisées, repérables sur la base du pass sanitaire. Nos données de santé ont été vendues à une société américaine IQVIA ainsi que l’a révélé Elise Lucet dans le magazine télévisé Cash Investigation.

Il est hautement vraisemblable qu’il en sera de même pour ceux qui utiliseront leur pass sanitaire. Ce dernier est en principe initialement nécessaire pour relativement peu d’activités, mais progressivement il sera étendu à un nombre croissant d’entre elles. Ceci est prévu et prédit par le livre Klaus Schwab : « La Grande Réinitialisation ». La surveillance permanente des individus y est prévue.

Et pourtant les alertes sur la dangerosité des vaccins ne manquent pas. 57 scientifiques de renommée internationale viennent de demander un moratoire des vaccinations.

Pour le professeur Luc Montagnier, c’est le vaccin qui provoque la survenue des variants. Toujours est il que le site Eudravigilance, site officiel de l’Union européenne décompte déjà 11 575 décès déclarés du fait des quatre vaccins du début de la campagne de vaccination jusqu’ à la date du 15 mai et ce rien que pour les pays de l’Union européenne.

Quant aux risques de stérilité tant masculine que féminine, ils ont été maintes fois évoqués par les scientifiques tels que Mickael Yeadon, Luc Montagnier, Alexandra Henrion-Caude, Christian Perronne, Louis Fouché.

Devant la débâcle politique, médiatique comment ne pas s’insurger ?

Il est temps de s’opposer de toutes nos forces à ce pass sanitaire.

Beaucoup de personnes âgées pressées par leur entourage et leur médecin se sont faîtes vacciner, et après on a vu les quinquagénaires attendre leur tour souvent avec un sentiment diffus de vouloir accomplir un devoir.

D’autres ont été motivés par l’attente d’une délivrance, d’un retour à une vie normale.

Les images de gens se pressant devant les vaccinodromes rappellent celles des conscrits de 1914 se bousculant massivement à la gare de l’Est. Ils voulaient venger leurs grands-parents, récupérer les provinces perdues. C’était ceux de « 14 ». Et pour « ceux de 2021 », quelles seront pour eux les conséquences ?
Toujours est-il que désormais l’urgence est bien celle du refus total du pass sanitaire.

Il semble qu’il faille une mobilisation massive : lettres à tous les parlementaires et annonces de boycott de tous les établissements utilisant le pass sanitaire.
Une grande manifestation s’est déroulée le samedi 22 mai au Trocadéro à Paris.
Une autre se tiendra ce samedi 29 mai, place Vauban à Paris à 14h30. Laissez-les-Vivre SOS-Futures-Mères y sera. Nous manifestons contre tout ce qui va dans le sens d’une instauration d’un Meilleur des mondes.

De même, tous les autres samedis à 15 heures des manifestions se tiennent à Paris place Pierre-Laroque contre la dictature sanitaire.

N’est-il pas significatif à cet égard que le gouvernement profite du mois de juin pour tenter de faire passer au forcing les lois bioéthiques ? Ces dernières permettent notamment la création de chimères, l’avortement jusqu’au neuvième mois de grossesse pour détresse psychosociale ainsi que la facilitation de l’accès à toutes les techniques de procréation médicalement assistée. Serait-ce pour pallier les éventuelles conséquences d’infertilités vaccinales ? D’autre part, n’est-il pas intriguant que ce soit Israël, pays qui ait le plus vacciné qui soit le plus avancé concernant le développement de l’utérus artificiel ? Est-ce un hasard ? La coïncidence est néanmoins troublante.

Peut-on admettre que dans un si beau pays que notre France pétrie de plus de 1 500 ans de christianisme, ceux qui ont le courage, la force mentale et morale de résister au rouleau compresseur de la propagande vaccinale deviennent des citoyens de deuxième zone, des parias ? Peut-on admettre que Big Data et Big Pharma se conjuguent pour exploiter nos données ? Un scénario alliant 1984 et Meilleur des mondes est totalement plausible. Big Brother qui surveillerait tous nos déplacements oui cette hypothèse est parfaitement vraisemblable. La possibilité d’une obligation d’avoir une puce sous la peau pour attester des vaccinations anti-covid devient de plus en plus crédible.

Tous vaccinés ou pas nous devons nous mobiliser sans faillir. Tous les totalitarismes ont annoncé leur programme Karl Marx avec le Manifeste du Parti Communiste, Hitler avec Mein Kampf, ceux qui en ont averti l’opinion ont été moqués ou ignorés. Klaus Schwab a fait de même, dans son livre Great Reset.

Cela doit nous alerter d’urgence. »

Par Michel Janva le 29 mai 2021

Site source :

le salon beige