Tours – Convergence des luttes contre le passe sanitaire et l’obligation vaccinale

jeudi 9 septembre 2021
popularité : 7%

Tours – Convergence des luttes contre le passe sanitaire et l’obligation vaccinale




« Ce samedi 4 septembre 2021, notre photographe a sillonné la manifestation de Tours où les Tourangeaux de bords politiques opposés, faisant fi de leurs diversités idéologiques, ont défilé ensemble, unis dans leur opposition à l’obligation vaccinale et au pass sanitaire.

Syndicalistes, Dieudonistes, Catholiques de Civitas, Patriotes, Anarchistes… le défilé a fait le tour de la ville dans une ambiance de concorde, le pouvoir sanitaro-tyrannique ayant réussi la prouesse de fédérer contre lui des groupes antagonistes.

Emmanuel Macron et ses acolytes ne parviennent même plus à donner un semblant de démocratie à la république agonisante. A ce titre, il est intéressant de noter que dans un récent sondage de l’IFOP 43% des personnes interrogées répondent qu’ils estiment vivre en dictature.

Les médecins de plateaux télé et leurs journalistes insultants qui servent la soupe au gouvernement sont aujourd’hui largement conspués par la rue.
En revanche, les professeurs et médecins harcelés par le pouvoir qui soutiennent les traitements en ouvrant d’autres perspectives que l’obligation vaccinale sont soutenus par le pays réel.

La pression exercée et le chantage à tous les niveaux contre le peuple semblent avoir atteint un niveau insupportable dans le pays. La propagande mise en œuvre pour la rentrée scolaire n’est pas non plus du goût de bon nombre de parents.

Le pouvoir, perdu dans sa fuite en avant, va finir inévitablement par se fracasser contre le mur. Les hommes qui aujourd’hui manœuvrent l’appareil d’Etat en l’utilisant contre la population doivent avoir en tête qu’ils ne conserveront pas les commandes ad vitam eternam. Si les effets secondaires des vaccins s’avèrent mortels ou handicapants à moyen terme, ils savent, à moins d’être totalement inconscients, qu’ils en porteront la responsabilité face à une population qui demandera à châtier les coupables ainsi que leurs soutiens médiatiques.

Et si aujourd’hui certains parlent déjà de tribunal d’exception à l’issue du mandat d’Emmanuel Macron, d’autres pourraient avoir des idées plus expéditives et moins légalistes. »

Site source :

médias presse