Recherchez les réalités d’en haut : c’est là qu’est le Christ, assis à la droite de Dieu

mardi 28 avril 2020
popularité : 7%


Recherchez les réalités d’en haut : c’est là qu’est le Christ, assis à la droite de Dieu



« Pour ressusciter il faut d’abord mourir ! Cette mort de Jésus c’est notre mort à chacun. Nous sommes morts avec lui, enterrés avec lui et ressuscités avec lui. Ce n’est pas la mort de Jésus mais la mort de chacun de nous ENSUS.

Parlant de l’homme des douleurs du prophète Isaïe[1], dans les écrit de Maria Valtorta Jésus dit qu’il s’agit de l’homme défiguré par le péché. Faisant référence à ce texte du prophète, Jésus dit que cette description de l’homme des douleurs, de ce corps déchiré, couverts de plaie – que nous contemplons dans sa Passion – c’est nous. C’est à cela que nous avons été réduits à cause de nos péchés !

Jésus a souffert pour nous tout ce que nous devions souffrir pour nous être éloignés de Dieu. Saint Paul nous parle aussi de cela dans la lettre aux Romains[2]. C’est de ce vieil homme que Jésus va venir libérer et faire renaître avec lui. Sur la croix le vieil homme va être crucifié et ensuite mis au tombeau. Saint Paul nous affirme que nous sommes morts avec le Christ et ressuscité aussi avec Lui. Maintenant nous devons chercher les choses d’en-haut, les choses du Ciel,[3] et en vivre ! »

[1] Is 53, 1-5

[2] « Ne le savez-vous pas ? Nous tous qui par le baptême avons été unis au Christ Jésus, c’est à sa mort que nous avons été unis par le baptême. Si donc, par le baptême qui nous unit à sa mort, nous avons été mis au tombeau avec lui, c’est pour que nous menions une vie nouvelle, nous aussi, comme le Christ qui, par la toute-puissance du Père, est ressuscité d’entre les morts. Car, si nous avons été unis à lui par une mort qui ressemble à la sienne, nous le serons aussi par une résurrection qui ressemblera à la sienne. Nous le savons : l’homme ancien qui est en nous a été fixé à la croix avec lui pour que le corps du péché soit réduit à rien, et qu’ainsi nous ne soyons plus esclaves du péché. Car celui qui est mort est affranchi du péché. Et si nous sommes passés par la mort avec le Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui. Et si nous sommes passés par la mort avec le Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui. Nous le savons en effet : ressuscité d’entre les morts, le Christ ne meurt plus ; la mort n’a plus de pouvoir sur lui. Car lui qui est mort, c’est au péché qu’il est mort une fois pour toutes ; lui qui est vivant, c’est pour Dieu qu’il est vivant. De même, vous aussi, pensez que vous êtes morts au péché, mais vivants pour Dieu en Jésus Christ. Il ne faut donc pas que le péché règne dans votre corps mortel et vous fasse obéir à ses désirs. Ne présentez pas au péché les membres de votre corps comme des armes au service de l’injustice ; au contraire, présentez-vous à Dieu comme des vivants revenus d’entre les morts, présentez à Dieu vos membres comme des armes au service de la justice. Car le péché n’aura plus de pouvoir sur vous : en effet, vous n’êtes plus sujets de la Loi, vous êtes sujets de la grâce de Dieu ». (Rm 6, 3-14)

[3] « Si donc vous êtes ressuscités avec le Christ, recherchez les réalités d’en haut : c’est là qu’est le Christ, assis à la droite de Dieu. Pensez aux réalités d’en haut , non à celles de la terre. En effet, vous êtes passés par la mort, et votre vie reste cachée avec le Christ en Dieu. Quand paraîtra le Christ, votre vie, alors vous aussi, vous paraîtrez avec lui dans la gloire. » (Col 3, 1-4)…

Source :

disciples amoureux missionnaires


Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 5 juin 2020

Publication

1059 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
2 Auteurs

Visites

24 aujourd’hui
410 hier
298035 depuis le début
8 visiteurs actuellement connectés