Baptême de Notre-Seigneur Jésus-Christ Saint Jean Eudes

mercredi 13 janvier 2016
popularité : 45%


Baptême de Notre-Seigneur Jésus-Christ
Octave de l’Epiphanie
Saint Jean Eudes



« Jésus, je vous adore comme l’auteur et instituteur du Saint Sacrement de baptême, et comme celui qui avez acquis et mérité, par votre Incarnation, par votre baptême au fleuve du Jourdain, et par votre sainte mort, la grâce qui est contenue en ce Sacrement.

J’adore le très grand amour par lequel vous avez mérité et institué ce même sacrement.

J’adore tous les desseins que vous avez eus, en l’instituant, sur toute votre Eglise et sur moi en particulier.

Je vous remercie infinies fois, pour toute la gloire que vous vous êtes rendue à vous-même, et pour toutes les grâces que vous avez communiquées à votre Eglise et à moi particulièrement par ce sacrement.

Je vous offre et réfère toute cette gloire et tous les effets de grâce que vous avez opérés dans votre Eglise par ce moyen.

Je vous demande pardon du peu d’usage que j’ai fait de la grâce que vous m’avez donnée par le saint baptême, de ce que je l’ai rendue vaine et inutile en moi, par mes lâchetés et infidélités à votre service, et de ce que même je l’ai anéantie en mon âme par mes péchés.

Je me donne à vous, ô bon Jésus : renouvelez et ressuscitez en moi cette grâce, et accomplissez sur moi, par votre très grande miséricorde, tous les desseins que vous avez daigné avoir sur mon âme dans le divin sacrement de baptême.

Ô Jésus, je vous adore dans le mystère de votre Incarnation, de votre Passion et de votre mort, comme méritant la grâce qui est renfermée dans le sacrement de baptême ; mais spécialement, je vous adore dans le mystère de votre baptême au fleuve du Jourdain.

J’adore toutes les dispositions de votre âme sainte dedans ce mystère, et tous les desseins que pour lors vous avez daigné avoir sur moi. Oh ! quelle différence, Seigneur, entre votre baptême et le nôtre ! Car, en votre baptême, vous vous chargez de nos péchés pour en porter le jugement et la pénitence devant votre Père, au désert et en la Croix ; et dans notre baptême, vous nous en déchargez, les lavant et effaçant dans votre précieux Sang. Qu’à jamais, en soyez-vous béni ! Ô bon Jésus, je me donne tout à vous : accomplissez, s’il vous plaît, les desseins que vous avez daigné avoir sur moi dans votre saint baptême, c’est-à-dire dépouillez-moi entièrement de tous mes péchés, lavez-moi dans votre précieux sang. Baptisez-moi de ce baptême du Saint-Esprit et de feu dont votre bienheureux précurseur nous a assurés que vous baptisez, c’est-à-dire consumez tous mes péchés dans le feu de votre saint amour et par la puissance de votre divin Esprit. »

Saint Jean Eudes in La vie et le royaume de Jésus dans les âmes chrétiennes (1637)

Saint Jean Eudes

Né à Ri, dans l’Orne, Jean devient élève chez les Jésuites, puis entre chez les Oratoriens fondés par le cardinal de Bérulle qui devient le maître spirituel de Jean.
Devenu prêtre, il se dévoue en Normandie auprès des pestiférés et prêche de nombreuses missions populaires.

Il fonde la Congrégation des Prêtres de Jésus et de Marie, dits Eudistes, ce qui lui permet d’établir de nombreux séminaires pour la formation du clergé.

Il fonde aussi la Congrégation de Notre Dame de la Charité, vouée à l’œuvre des repenties (anciennes prostituées), ce qui ne manque pas de scandaliser les bien-pensants.

Jean est avant tout le promoteur du culte public envers le Sacré Cœur de Jésus et le Saint Coeur de Marie unis.

Le pape saint Pie X lui donna le titre de père, docteur et apôtre du culte liturgique des Saints Cœurs de Jésus et de Marie.

Jean aime dire : « Etre chrétien et être saint, ce n’est qu’une même chose ».

Fête le 19 août

Source :

Saints de France

PRIER AVEC JEAN EUDES

Au sein de l’École Française, très marquée par le regard sur le Christ dans son mystère d’lncarnation, saint Jean Eudes, au XVllème siècle, invitait les chrétiens, oublieux des exigences de leur baptême reçu dès la naissance, à retrouver la richesse de leur engagement baptismal.

Dans ses missions, comme dans les séminaires et à Notre Dame de Charité auprès des femmes en difficulté, il donna des moyens très concrets pour vivre chaque jour en baptisé et ainsi « faire vivre et régner Jésus » en chaque chrétien qu’il dit être « un autre Jésus-Christ en la terre ».

Un chemin pour prier

Saint Jean Eudes nous laisse sa manière de prier en 4 mouvements :

ADORER : contempler, s’émerveiller, admirer.
RENDRE GRÂCES : reconnaître les dons du Seigneur, dire merci...
VIVRE LE PARDON : prendre conscience de la distance qui existe entre sa propre vie et la merveille de l’Amour de Dieu.
SE DONNER À JÉSUS : se donner pour être témoin, se donner pour la Mission...

Ces quatre mouvements sont quatre attitudes intérieures à développer et qui supposent de prendre du temps pour s’accueillir sol-même, accueillir l’autre, Dieu, et se recevoir de Dieu.

Adorons Dieu dans l’immense amour qu’il a pour toutes ses créatures, et pour chacun de nous en particulier. Bénissons-le, aimons-le.

Remercions-le des bienfaits innombrables de son amour.

Demandons-lui pardon de nos ingratitudes envers lui et de nos manques d’amour à l’égard du prochain.

Donnons-nous à l’amour de Dieu, pour qu’il brise toutes nos résistances et qu’il règne parfaitement en nous.

Source :

eudistes

Site à consulter :

hodiemecum le baptême de Notre Seigneur Jésus Christ