Saint Vincent de Paul

dimanche 27 septembre 2020
popularité : 7%


Saint Vincent de Paul



« Vincent de Paul ou Vincent Depaul, fêté le 27 septembre, est né au village de Pouy près de Dax dans le département des Landes, le 24 avril 1581 et mort le 27 septembre 1660.

Depuis le XIXe siècle, Pouy est appelé « Saint-Vincent-de-Paul » en son honneur.
Renommé pour la charité, qu’il exerça notamment auprès des galériens - dont il était aumônier -, des enfants trouvés et des populations rurales, Vincent de Paul fut Aumônier de la reine Marguerite, épouse de Henri IV, puis curé de campagne à Clichy, précepteur des enfants du marquis de Belle-Isle, frère de l’archevêque de Paris.

Il fonda deux sociétés de vie apostolique : la Congrégation de la Mission (1625), dont les membres seront couramment appelés lazaristes (car demeurant dans le quartier Saint Lazare de Paris, l’enclos Saint-Lazare), et la Compagnie des Filles de la Charité (1633) sous la responsabilité de Louise de Marillac (parmi lesquelles Marguerite Naseau), souvent connues comme les Soeurs de Saint Vincent de Paul.

Son père, témoin de sa charité et devinant sa rare intelligence, résolut de s’imposer les plus durs sacrifices pour le faire étudier et le pousser au sacerdoce : « Il sera bon prêtre, disait-il, car il a le cœur tendre. » À vingt ans, il étudie la théologie à Toulouse et reçoit bientôt le grade de docteur. Un an après son ordination au sacerdoce, il se rendit à Marseille pour recueillir un legs que lui laissa un de ses amis. Au retour, voyageant par mer pour se rendre à Narbonne, il fut pris par des pirates et emmené captif en Afrique (vraisemblablement en 1605). Sa captivité, d’abord très dure et accompagnée de fortes épreuves pour sa foi, se termina par la conversion de son maître, qui lui rendit la liberté.

Vincent organisa des collectes à Paris pour porter secours aux victimes des guerres de religion. Membre de la Compagnie du Saint-Sacrement, il prêcha la modération à l’égard des protestants, puis s’opposa au jansénisme.

Louis XIII voulut être assisté par lui dans ses derniers moments et mourir dans ses bras le 14 mai 1643.

Vincent fut ensuite nommé au « Conseil de Conscience » (Conseil de Régence pour les affaires ecclésiastiques) par la régente Anne d’Autriche dont il est également le confesseur.

Il fonda encore un hospice pour les personnes âgées, qui deviendra l’Hôpital de la Salpêtrière en 1657.

Vincent est béatifié par Benoît XIII, le 13 août 1729, et canonisé par Clément XII le 16 juin 1737. Actuellement son corps est exposé dans la Chapelle des Lazaristes, 95, rue de Sèvres, à Paris VIe. »

Site source :

Christ Roi over blog


Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 25 octobre 2020

Publication

1144 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
2 Auteurs

Visites

80 aujourd’hui
98 hier
319435 depuis le début
7 visiteurs actuellement connectés