Historique

jeudi 1er janvier 2015
par  Jean-François
popularité : 27%


SAINT MICHEL ARCHANGE, PRINCE DES MILICES CELESTES
PROTECTEUR DE LA FRANCE



L’apparition, le 16 octobre 708, de l’Archange Saint Michel à l’évêque Aubert d’Avranches est à l’origine de la construction d’une première église sur le Mont Tombe, devenu depuis lors Mont-Saint-Michel.

Elle est la marque d’un double lien :

- celui de la France chrétienne d’une part, de l’Italie catholique et de la papauté d’autre part, puisque l’Archange était également apparu en Italie, au Mont Gargan, le 8 mai 492.
- celui de l’Archange Saint-Michel, protecteur des Milices Célestes, et de la France, dont il s’est fait le protecteur à la fin de la dynastie mérovingienne et à la veille de la grande dynastie carolingienne introduite par Pépin le Bref et son fils Charlemagne.

Voici quelques-unes des dates les plus marquantes témoignant du lien indissoluble existant entre la France et l’Archange Saint-Michel :

708 : L’Archange apparaît à Saint Aubert qui érige le sanctuaire du Mont Saint Michel.
710 : le roi mérovingien Childebert III vient au Mont rendre hommage à l’Archange.
732 Charles Martel, maire du palais, après son pèlerinage au Mont-Saint Michel, remporte la victoire décisive de Poitier sur les envahisseurs musulmans et sauve la Chrétienté menacée ; son fils cadet Pépin le Bref est élu roi et sacré roi des Francs et Patrice des Romains par le pape Etienne II en 754
802 : L’empereur Charlemagne inscrit sur ses étendards : « Saint Michel patron et prince de l’Empire des Gaules ».
1212 : Croisade des pastoureaux de France au Mont Saint Michel
1423 : le Dauphin Charles VII instaure une messe en l’honneur de saint Michel.
1424 : L’Archange apparaît à Sainte Jeanne d’Arc et lui déclare : « Je suis Michel protecteur de la France ».
1469 : le roi Louis XI fonde l’Ordre de Saint Michel.
1652 : la reine Anne d’Autriche institue la messe du 1er mardi des mois « en l’honneur de saint Michel pour la sécurité et la prospérité de la France ». Jusqu’à Louis XIV inclus, les rois de France, à leur avènement, consacraient leur personne et leur royaume à saint Michel.
1912 : Consécration nationale à Saint Michel le 19 mai par tous les évêques de France.
1996 : Les Français renouvellent la consécration de la France à Saint Michel lors du 1500e anniversaire du baptême de Clovis à Reims.

O Saint Michel,
« Qui avez entendu les battements du Cœur de Jésus,
Qui avez pénétré le mystère de ce Divin Cœur transpercé par la lance,
Faites nous connaître les sentiments de ce Cœur adorable,
Conduisez nous à cette source de bénédiction.
Nous vous prions pour la France,
La nation privilégiée à laquelle il a montré son amour.
Obtenez-lui du Cœur de Jésus les grâces qui la relèveront.
O Prince de la Paix,
Regardez avec bienveillance ce pays qui vous est confié,
Apportez-lui la paix et la concorde,
Secourez les peuples chrétiens,
Reléguez en enfer les guerres qui font couler tant de larmes.
Descendez des sommets du ciel, jusque dans nos demeures,
Pour faire régner la paix parmi nous,
Grand Prince de la Milice Céleste,
Établi par la Providence Divine le protecteur spécial de la France,
Souvenez vous que vous l’avez faite grande entre toute les nations,
Que vous l’avez établie la sentinelle de la foi et le soldat de Dieu dans le monde.
Obtenez-lui un prompt et sincère retour à l’antique foi, source de sa force et de sa grandeur.
Éclairez les incrédules, rassurez les timides, fortifiez les faibles, encouragez les bons,
Secourez nous tous et rendez nous meilleurs et plus chrétiens.
Ainsi soit-il. »