Christine Boutin : “Le quinquennat de monsieur Macron est une catastrophe par rapport au respect de la dignité de la personne humaine”

vendredi 4 mars 2022
popularité : 16%


Christine Boutin : “Le quinquennat de monsieur Macron est une catastrophe par rapport au respect de la dignité de la personne humaine”



« Dans Chrétiens magazine, Christine Boutin est longuement interrogée sur l’actualité et son soutien à Eric Zemmour. Extraits :

“(…) L’entrée en guerre en Ukraine ne peut pas être sans conséquence sur l’élection présidentielle française. A cela s’ajoute la crainte de son extension au monde. Ici encore, seule la prière peut nous permettre d’agir pour obtenir sa fin. Ce conflit aura bien sûr des conséquences sur nos vies. Il s’agit pour chaque citoyen de choisir par son vote, la priorité qu’il veut conforter. Le quinquennat de Monsieur Macron est une catastrophe, je dis bien une catastrophe par rapport au respect de la dignité de la personne humaine.

Monsieur Macron n’a fait qu’accélérer le non-respect de la personne humaine : non seulement par ses paroles mais aussi ses actes quand il traitait les gens de « rien », quand il insultait les gilets jaunes ou un chômeur en lui expliquant qu’il n’avait qu’à traverser la rue pour trouver un emploi, quand il a fait passer les lois bioéthiques, la PMA, quand il a dit vouloir « emmerder » certains français en limitant nombre de nos libertés. Tout cela est une preuve factuelle incontestable.

Pourquoi voulez-vous que M. Macron change ? Sur le plan de la vie, de l’humanité, il nous proposera toujours plus de transgression, c’est assuré, c’est son choix de toute puissance. Ce quinquennat en est la preuve !

Donc à chacun de choisir en s’exprimant par son vote. Certains catholiques ne veulent pas prendre de risque pour protéger leurs avoirs, leur patrimoine et devant la complexité du moment s’engagent à voter E. Macron … Pourtant les biens, l’argent sont bien fragiles surtout quand on a la guerre à quelques heures de chez nous. Comment ne pas se rappeler la parabole du jeune homme riche de l’Évangile à qui Jésus dit : Vends tous tes bien et suis-moi. Ce qui intéresse M. Macron c’est la toute-puissance, c’est l’argent, la mondialisation devant qui les hommes doivent s’incliner, l’effacement des identités nationales, l’effacement de l’esprit des nations, que tout soit mis au plan mondial au service de quelques puissants.

Personnellement, je soutiens Éric Zemmour. Il est Juif, et je suis catholique, et je ne partage pas tous les points qu’il soutient. Mais de tous les candidats de droite ou de gauche, il est le seul qui, instinctivement, intuitivement, intellectuellement a compris que cette élection de 2022 est d’un enjeu gravissime. C’est lui qui a mis au bon niveau les sujets de la campagne, celui d’un changement civilisationnel.

De plus, la campagne révèle chaque jour sa capacité à être un chef d’État. Dans le domaine où j’ai quelques compétences, celui de la dignité de la personne, Éric Zemmour est le seul à choisir la priorité biologique ! C’est un enjeu de civilisation. Sa proposition de choisir le droit du sang contre le droit du sol, en est une des illustrations.

Certains craignent d’être jugés comme extrémiste de Droite. N’ayez pas peur ! Ce sont des pressions habituelles infondées. Zemmour est un conservateur, pas un extrémiste. Et que vaut ce jugement que l’on nous attribue, face à la survie de notre civilisation judéo-Chrétienne ?

Si nous lui faisons confiance, lui qui aime la France comme beaucoup de français et qui la voient se renier, nous pouvons espérer que notre Nation redevienne fidèle à sa mission comme fille aînée de l’Église, ce n’est pas rien.

- Hier a été voté à l’Assemblée Nationale Française, avec peu de députés, l’allongement de la durée d’avortement, à quatorze semaines. Qu’en pensez-vous ?

Cette loi inique qui autorise l’avortement à 14 semaines a été votée dans l’indifférence générale par 191voix sur 577 députés et seulement 47 contre. De quoi s’agit-il ? L’embryon que nous avons tous été, est formé à quatorze semaines On voit ses jambes, sa tête, ses bras son corps. Pour réaliser cet avortement, pardonnez-moi de la brutalité de la réalité, il faut écrabouiller, je dis bien écrabouiller la tête du fœtus. On est obligé aussi de le démembrer. C’est une image épouvantable, oui ! est-ce un acte humain ou barbare ? Pour moi il est barbare. Avoir voté ce texte fait rentrer la barbarie dans notre législation française.

Comment être aveugle au point de ne pas voir combien notre pays se déshumanise ? Comment ne pas s’inquiéter , au moment où l’on efface toutes les limites pour le plus petit d’entre nous ( et que nous avons tous été), des futures initiatives législatives du président de la république actuel s’il était réélu. Il faut que nous prenions conscience de la réalité et arrêter de jouer à ne pas regarder le réel . Nous devons nous battre pour ne plus accepter l’inacceptable : démembrer un embryon et écraser sa tête, est un acte barbare .

- Comment comprenez-vous la priorité donnée par le président Macron, à légiférer sur les lois bioéthiques, la PMA et maintenant l’allongement du délai d’avortement, avant la GPA qui sera son prochain objectif s’il était réélu :

A partir de mon expérience de plus de 30 ans dans la vie politique française au plus haut niveau, j’affirme que le MENSONGE, le déni du réel, est le fondement de beaucoup de nos choix politiques notamment pour ce qui touche à l’Humain.

Malheureusement , nous y trouvons souvent notre compte et restons silencieux (…)
Sur la question de savoir ce qui guide l’empressement à légiférer depuis des années sur la manipulation de l’humain (lois bioéthique, PMA etc…) la réponse est assez simple, on la retrouve dans la Genèse : L’homme a toujours voulu jouer à Dieu pour se passer de Lui ! Mais depuis quelques années il y a effectivement un dérapage très important sur les questions qui touchent à la Vie, les décisions s’accélèrent et la question du sens de la vie et de l’existence de la dignité humaine deviennent prégnantes ou oubliées.

Le dérapage vient de la rapidité et du développement de nos connaissances en sciences et en biologie, cela nous a fait croire que tout était possible. C’est ainsi que la transgression, toujours très séduisante, toujours très attractive est devenue la norme pour les choix relatifs la vie, au détriment des questions de fond du sens de la vie, de la dignité de la personne, du respect de la vie…

- A quoi attribuez-vous l’évolution de ces priorités parlementaires alors que nous sommes en crise sanitaire, que nous avons une élection présidentielle dans un mois, et que nous avons vécue trois années de problèmes sociaux non résolues avec les gilets jaunes ?

(…) Lorsque je me suis opposée au PACS comme parlementaire, un lobby, très instrumentalisé par des militants homosexuels, et eux-mêmes instrumentalisés a voulu enfermer ceux qui étaient opposés au PACS comme des homophobes, des archaïques. Or notre volonté était de prendre en compte le besoin de certains qui vivaient en couple, dans différentes situations de la vie, comme succession, retraite, sécurité sociale… en réformant les codes qui pouvaient l’être, sans créer un plagiat au mariage (…)

Le Mariage pour tous a été voté sous le quinquennat de François Hollande ( sous la houlette de Christianne Taubira, alors ministre de la Justice). Une fois voté, le « fruit » était mûr pour la PMA, sous le quinquennat d’Emmanuel Macron, non hostile à tous ces choix, lors des dernières lois de bioéthique. La logique introduite par cette volonté de mariage de couples homosexuels qui, par nature, ne peuvent pas avoir d’enfants, a conduit au vote de la PMA pour les femmes. Et au nom du principe d’Égalité de notre devise, je vous le prédis, la GPA sera à l’ordre du jour bientôt, pour les couples d’hommes, si nous nous ne disons pas NON.” »

Par Philippe Carhon le 3 mars 2022

Site source :

le salon beige

Magazine Chrétiens magazine