Destinée de la France

jeudi 20 août 2015
popularité : 42%


DESTINEE DE LA FRANCE



Selon saint Pie X (I)

Le 28 octobre 1911, Monseigneur François de Roverie de Cabrières, évêque de Montpellier est créé cardinal. Lors de l’allocution consistoriale du 29 novembre où il imposa la barrette à des cardinaux d’Angleterre, de Hollande, des Etats-Unis et de France saint Pie X dit : « …Que vous dirai-je, maintenant, à vous, Fils de France, qui gémissez sous le poids de la persécution ? Le peuple qui a fait alliance avec Dieu, aux fonts baptismaux de Reims, se repentira, et retournera à sa première vocation. Les mérites de tant de fils, qui prêchent la vérité de l’Évangile dans le monde presque entier, et dont beaucoup l’ont scellée de leur sang ; les prières de tant de saints qui désirent ardemment avoir pour compagnons, dans la gloire céleste, les frères bien-aimés de leur patrie ; la piété généreuse de tant de ses fils, qui, sans s’arrêter à aucun sacrifice, pourvoient à la dignité du clergé, et à la splendeur du culte catholique…
appelleront certainement sur cette nation les miséricordes divines.. Les fautes ne resteront pas impunies, mais elle ne périra pas, la fille de tant de mérites, de tant de soupirs et de tant de larmes.
Un jour viendra , et Nous espérons qu’il n’est pas très éloigné, où la France, comme Saül sur le chemin de Damas, sera enveloppée d’une lumière céleste, et entendra une voix qui lui répétera : « Ma fille, pourquoi me persécutes-tu ? » et sur sa réponse : « Qui es-tu Seigneur ? » la voix répliquera : « Je suis Jésus que
tu persécutes. Il t’est dur de regimber contre l’aiguillon, parce que, dans ton obstination, tu te ruines toi-même.
 » Et elle, tremblante et étonnée, dira : « Seigneur, que voulez-vous que je fasse ? » Et lui : « Lève-toi, lave-toi de tes souillures qui t’ont défigurées, réveille dans ton sein les sentiments assoupis, et le pacte de notre alliance, et va, Fille aînée de l’Église, nation prédestinée, vase d’élection, va porter, comme par le passé, mon nom devant tous les peuples et tous les rois de la terre. »

Selon Marthe Robin (2)

« La France va descendre jusqu’au fond de l’abîme, jusqu’au point où l’on ne verra plus aucune solution humaine de relèvement. Elle restera toute seule, délaissée de toutes les autres nations qui se détourneront d’elle après l’avoir conduite à sa perte. Elle ne restera pas longtemps dans cette extrémité.
Elle sera sauvée, mais ni par les armes, ni par le génie des hommes, parce qu’il ne leur restera plus aucun moyen humain… La France sera sauvée car le bon Dieu interviendra par la Sainte Vierge. C’est elle qui sauvera la France et le monde… Le bon Dieu interviendra par la Sainte Vierge et par le Saint Esprit : ce sera une nouvelle Pentecôte, le second « avènement » du Saint Esprit. Ce sera une ère nouvelle et à partir de ce moment se réalisera la prophétie d’Isaïe sur l’union des coeurs et l’unité des peuples… Après le nouvel « avènement du Saint Esprit » qui se manifestera plus particulièrement en France, celle-ci réalisera vraiment sa mission de fille aînée de l’Église et l’épreuve, en la purifiant, lui rendra son titre perdu. »

Selon le vénérable Marcel Van (3) (à dire en forme de neuvaine du 17 au 25 décembre)

1) Réciter trois Je vous salue Marie pour la France précédés à chaque fois de l’invocation : « Petit Enfant Jésus de la crèche, nous t’en supplions, donne par ta naissance une nouvelle naissance à la France . »
2) Puis dire : « Seigneur Jésus, aie compassion de la France, daigne l’étreindre dans ton Amour et lui en montrer toute ta tendresse. Fais que, remplie d’amour pour toi, elle contribue à te faire aimer de toutes les nations de la terre. Ô Amour de Jésus, nous prenons ici l’engagement de te rester à jamais fidèles et de travailler d’un coeur ardent à répandre ton Règne dans tout l’univers. Amen »

1) in PIE X, René Bazin de l’Académie française, coll. Les Grands Coeur, Éd. Flammarion, 1928, pp 222-224
2) in Scoutisme en Mission, Philippe Thos, Éd. Parole et Silence, mars 2011, pp132-133
Ceci est un résumé du livre du Père Bernard Peyrous Vie de Marthe Robin à lire pour en savoir beaucoup plus sur la vie d’une des figures les plus fascinantes du XXe siècle
3) Cette prière a été dictée par le Christ le 14 novembre 1945 au vénérable Marcel Van (1928-1959) dont la cause de béatification fut ouverte par Jean-Paul II. Jésus la lui avait ainsi présentée : « Petit enfant de mon Amour, écoute, je vais te dicter une prière, et cette prière, je veux que les Français me la récitent. » Il lui dit
ensuite : « Ô mon enfant, dis aux Français que cette prière est celle-là même que je veux entendre de leur bouche. Elle est sortie de mon coeur brûlant d’amour et je veux que les Français soient les seuls à la réciter.
Quant à toi, mon enfant, je veux que tu la récites aussi, mais tu la réciteras également en français. »