Editorial

Ce site a été créé en mai 2014 afin de rassembler le plus grand nombre possible de textes, documents, messages, prières et chants concernant Jésus-Christ, la Vierge Marie et les saints, dans leurs relations particulières avec la France. Ce sont autant de documents et traces historiques incontestables, qui ne relèvent pas du seul champ circonscrit de l’histoire de l’Église et de la papauté, mais qui intéressent et concernent également l’histoire de France et celle du monde.

Ce faisant, il s’agit donc là, évidemment très progressivement, de collationner tous ces documents et traces historiques- ces « disjecta membra » comme les nommait le grand historien Fernand Braudel- appelés à constituer autant de pièces indispensables aux historiens en recherche de vérité et d’objectivité. Le plus souvent en effet, l’histoire de France que l’on nous a enseignée s’avère en réalité très lacunaire et tronquée au regard de sa dimension chrétienne, quand elle n’est pas carrément mensongère, maîtresse d’erreur et de contre-vérités. Que dire d’ailleurs de l’histoire issue des nouveaux programmes de l’éducation nationale ? C’est ainsi, par accumulation multiséculaire de mensonges, d’omissions et de contre-vérités, volontaires ou non, que l’on en arrive à nier les racines chrétiennes de la France et de l’Europe et à faire rejeter ou tomber dans l’oubli la religion catholique.

De telles falsifications n’ont que trop duré. Il est grand temps pour chacun de contribuer à rétablir la vérité historique, en maints domaines touchant la France. Les historiens qui nous introduisent à une histoire de France soucieuse d’exhaustivité et de vérité, auront donc une part privilégiée en ce site et leurs œuvres seront dûment mentionnées.

On y découvrira progressivement que la France et le peuple français ont exercé un rôle éminent et unique dans le plan de Dieu et que leur mission sacrée n’est pas achevée. A cet égard, résonne encore en nos oreilles l’interpellation vigoureuse et pathétique du pape Saint Jean-Paul II en 1980 au Bourget : « France, Fille aînée de l’Eglise, es-tu fidèle aux promesses de ton baptême ? Permettez-moi de vous demander : France, Fille de l’Église et éducatrice des peuples, es-tu fidèle, pour le bien de l’homme, à l’alliance avec la sagesse éternelle ? Pardonnez-moi cette question. Je l’ai posée comme le fait le ministre au moment du baptême. Je l’ai posée par sollicitude pour l’Église dont je suis le premier prêtre et le premier serviteur, et par amour pour l’homme dont la grandeur définitive est en Dieu, Père Fils et Saint-Esprit.


Articles les plus récents

vendredi 19 août 2016

Se rappeler sans complexe ce que notre histoire et notre culture doivent à la foi chrétienne

Il est urgent de se rappeler sans complexe ce que notre histoire et notre culture doivent à la foi chrétienne
« Le père Louis-Marie Guitton est prêtre du diocèse de Fréjus-Toulon, délégué diocésain pour la Pastorale de la famille et de la vie et responsable de l’OSP (Observatoire Socio-Politique) du (...)

jeudi 18 août 2016

Changer de pastorale face à la menace du terrorisme islamique

Changer de pastorale face à la menace du terrorisme islamique
Pour les catholiques, un aveuglement qui passe mal
« Plus de 10 000 pétitionnaires supplient Mgr Pontier de changer de pastorale face à la menace du terrorisme islamique
L’égorgement par un djihadiste du Père Jacques Hamel (...)

dimanche 7 août 2016

l’accueil est un devoir qui doit être proportionné à la capacité d’intégration, sociale, professionnelle et culturelle d’un Pays.

L’accueil est un devoir qui doit être proportionné à la capacité d’intégration, sociale, professionnelle et culturelle d’un Pays
Il n’est pas raisonnable de dissocier les événements que nous vivons de la question des politiques migratoires. Comme le souligne l’Église, l’accueil est un devoir qui doit (...)

dimanche 7 août 2016

MERE EUGENIE RAVASIO

MERE EUGENIE RAVASIO
LE PERE PARLE à SES ENFANTS
« APPELEZ-MOI du NOM DE PERE, avec confiance et amour et vous recevrez tout de ce Père, avec amour et miséricorde. »
« DIEU LE PERE, TEL QU’IL S’EST REVELE A MERE EUGENIA RAVASIO le 1er juillet 1932, en latin, langue qui lui était totalement inconnue  (...)

dimanche 7 août 2016

N’y-a-t-il pas médecin plus triste et plus navrant que celui qui ne sait pas mettre un mot sur une maladie ?

La chrétienté, c’est la civilisation de l’amour, par opposition au fanatisme religieux
N’y-a-t-il pas médecin plus triste et plus navrant que celui qui ne sait pas mettre un mot sur une maladie ?
Le chanoine Denis, prêtre à Béziers (ICRSP), a mis en ligne son sermon de dimanche dernier sur son blog (...)

samedi 6 août 2016

FRANCE ET SAINTE ENFANCE

FRANCE ET SAINTE ENFANCE
« Connaissez-vous l’Enfant Jésus de Beaune ? Voilà l’Enfant que Jésus a mis au milieu du Royaume de sa Mère, la France. Voilà le trésor qui pourra aider les français à changer pour devenir comme des enfants, comme l’Enfant Jésus »
« Le Martyr du Père Hamel - Intentions de prière (...)

jeudi 4 août 2016

L’encouragement au terrorisme que constitue la politique absurde et criminelle que le gouvernement français actuel mène au Proche-Orient

L’encouragement au terrorisme que constitue la politique absurde et criminelle que le gouvernement français actuel mène au Proche-Orient.
Il y a bien quelque chose de diabolique dans ce refus de reconnaitre qu’on s’est gravement fourvoyé en Syrie
Roland Hureaux Essayiste « Les gesticulations de (...)

mercredi 3 août 2016

Pour que l’Europe exige la réciprocité de traitement entre les chrétiens d’Orient et les musulmans d’Occident .

Pour que l’Europe exige la réciprocité de traitement entre les chrétiens d’Orient et les musulmans d’Occident
Un Orient sans Chrétiens serait ouvert à tous les extrémismes et constituerait une vraie menace pour son entourage proche, l’Europe, et pour le monde.
FIGAROVOX/ANALYSE - « Les chrétiens (...)