Terrorisme, émeutes : vers le basculement ? « La sécurité n’existe plus en France »

mardi 5 décembre 2023
popularité : 43%

Terrorisme, émeutes : vers le basculement ? « La sécurité n’existe plus en France » selon le premier syndicat de policiers

ommuniqué de Yann Baly,
Président de Chrétienté-Solidarité

« Le 29 novembre dernier, les dirigeants d’Alliance Police Nationale, premier syndicat français de policiers, publiaient un communiqué choc, titré : « La sécurité n’existe plus en France ».

La situation décrite dans ce texte ne fait que confirmer, hélas, nos pires prédictions. « Lors des guérillas urbaines de cet été, l’action de la police a permis d’éviter un basculement, qui, si rien n’est fait aujourd’hui, sera inéluctable demain. » alertent les deux syndicalistes policiers.

D’Arras à Crépol, en passant par le cœur de Paris, les faits de ces dernières semaines illustrent, de façon dramatique, ce constat alarmant : les Français sont livrés sans défense à la barbarie et au terrorisme.

L’attentat perpétré à Paris, deux jours à peine après le cri d’alarme des dirigeants d’Alliance, fait apparaître au grand jour, une nouvelle fois, la dangereuse incurie de l’Etat.

Les « nous ne céderons rien » de madame Borne et les effets de communication de monsieur Darmanin ne peuvent masquer l’inquiétante réalité :

• La justice a remis en liberté un individu impliqué dans une tentative d’attentat islamiste et évoluant dans une nébuleuse le reliant à des terroristes qui sont passés à l’acte

• Malgré un suivi par la DGSI, ce dernier a pu poursuivre ses activités djihadistes, écrire des pamphlets islamistes, se préparer et perpétrer un attentat mortel. Les alertes de sa mère n’ont pas été entendues ou traitées comme elles auraient dû l’être. Que faut-il de plus qu’une surveillance DGSI pour que de tels avertissements soient pris en compte ?

• L’ensemble de la chaine administrative, sanitaire, policière ou judiciaire a considéré, qu’au regard des réponses aux interrogatoires et entretiens consécutifs à sa sortie de prison, l’individu était « déradicalisé ». La méconnaissance de l’idéologie islamiste en général et de la taqîya en particulier semble être une inquiétante réalité à tous les niveaux des services de l’Etat.

• Les forces de police de terrain sont neutralisées par l’absence de soutien du pouvoir politique, le sabotage d’un certain appareil judiciaire et l’incessante propagande culpabilisatrice à leur égard qui sévit dans les médias et dans le débat politique. C’est ainsi que, samedi soir, pour neutraliser le terroriste qui venait de frapper, les policiers ont préféré utiliser un taser plutôt que leur arme de service, afin de n’avoir pas à être inquiétés par la justice comme le sont, trop souvent, leurs collègues, dans l’affaire d’Arras notamment.

Alors oui, le syndicat Alliance a raison d’affirmer que « La sécurité n’existe plus en France ».

Il n’y a plus d’Etat pour protéger les Français de la racaille et des terroristes islamistes. Quand l’Etat disparaît, s’installe le règne de la barbarie, la loi du plus fort, la justice privée et, au final, la guerre civile.

Il y a urgence. SI rien n’est fait le basculement aura lieu.

Chrétienté-Solidarité exige que l’Etat se libère des idéologies mortifères qui le minent et assume l’intégralité de ses pouvoirs régaliens pour assurer la sécurité de la France et des Français. »

Site source :

Chrétienté solidarité


Statistiques

Dernière mise à jour

samedi 18 mai 2024

Publication

1533 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
2 Auteurs

Visites

14 aujourd’hui
86 hier
492730 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés