La France placée en situation de faiblesse : niaiserie de l’un, traîtrise de l’autre…

vendredi 27 janvier 2023
popularité : 7%

La France placée en situation de faiblesse : niaiserie de l’un, traîtrise de l’autre…

« Le soixantième anniversaire du traité Franco-Allemand de l’Élysée se présente à nous dans sa véritable réalité. Le “binôme stratégique” se révèle fumisterie, un accord de dupe. Seule la république semble croire… au couple sans partenaire. Le temps vient maintenant d’en tirer les leçons et d’agir en conséquence… Après avoir favorisé la désindustrialisation française et imposé en grande partie sa vision énergétique mortifère, l’Allemagne en se réarmant crée un nouveau déséquilibre en Europe… (et tout le monde trouve cela très bien). Les partenariats ébauchés avec notre pays n’aboutissent pas ou se concrétisent à notre détriment par des transferts de technologies avant de se retirer après un pillage méthodique de nos savoir-faire.

En réalité, le “partenariat stratégique” pour l’Allemagne se concrétise par son choix d’inféodation exclusive aux Etats Unis. L’Outre Rhin attend officiellement une autorisation conjointe avec l’Outre Atlantique pour livrer des chars à l’Ukraine (Il semblerait que cela soit acquis). La Pologne attend l’autorisation allemande et la Finlande s’en remet à la décision de Berlin, pour transférer des chars en Ukraine.

Le “couple franco-allemand” révèle une fois encore sa dimension utopique et s’avère en réalité un horizon vers lequel les républicains, simples d’esprit, se dirigent comme le font ceux qui aperçoivent un mirage. Réveillons-nous ! La livraison de blindés lourds à l’Ukraine pourrait entraîner une escalade de la violence avec une riposte Russe qui emploierait alors l’arme nucléaire tactique… le tabou serait levé… ou pas. Les Russes ont tout le temps de se préparer à cette éventualité car la logistique pour la livraison d’un tel matériel ne passe pas inaperçu…

La dépendance de Berlin envers Washington, donne à la France une position de partenaire lambda parmi d’autres dans l’approche allemande. Pour sauver les apparences, la république communique sur une décision commune lors du sommet bilatéral… Croient-ils vraiment à la crédulité de nos compatriotes ?

Il est temps de prendre la mesure des réalités géo stratégiques à venir. La France doit se donner les moyens de sa défense, de son indépendance et surtout retrouver sa souveraineté avec comme réalité première de défendre d’abord ses intérêts, donc ceux des Français… Le bon sens doit guider nos décisions avec la volonté de servir le bien commun, dans le respect de la dignité, et en œuvrant par amour pour la paix.
PS : Le baril de pétrole au plus bas, le prix à la pompe au plus haut. Pourquoi ? Ne financerions-nous pas cette guerre sans le dire et d’une façon détournée ? »

Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme

Site source :

lesalonbeige


Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 29 février 2024

Publication

1527 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
2 Auteurs

Visites

2 aujourd’hui
802 hier
477058 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés